Vu de Twitter : sur "The Island", le plus dur, c'est de survivre aux piques mortelles des Twittos

TÉLÉ

REVUE DE TWEETS – Mardi 5 avril, les apprentis Robinsons de "The Island", le jeu de téléréalité de M6, en bavaient une nouvelle fois pour dormir, boire et manger : survivre, en somme. Tout ça pour quoi ? Pour passer à la télé, d'accord, mais de l'autre côté de l'écran, les Twittos se paient leur tête au lieu de les encourager ou les admirer. Heureusement que tout ça n'est qu'un jeu…

C'est le huitième jour, et les nuits sont de plus en plus éprouvantes pour les filles, notamment à cause des crabes et autres crustacés qui envahissent le camp et les attaquent pendant leur sommeil. Un matin, Kayla se réveille plus fatiguée et déprimée que jamais. Elle ne supporte plus ses nombreuses piqûres de moustiques. Pour autant, les filles partent enfin à la conquête de l'île et tentent de pêcher et de chasser… Et ce sont Julieta, la médecin, et Virginie, l'éleveuse de porcs, qui vont s'y frotter. Trouveront-elles une technique pour appâter les mammifères de l'île ?

A défaut de manger, les candidats ont dégusté

Plus le temps passe, plus la survie est difficile sur The Island, et les candidats se demandent ce qui leur a bien pris lorsqu'ils ont soumis leur candidature à cet enfer télévisé. La quête de gloire, peut-être ? Dans ce cas, c'est un peu râpé : la plupart de ces Robinsons ont été étrillés par les Twittos, décidément bien vaches lorsqu'il s'agit de regarder des êtres à demi-nus mourir de faim, de froid et de piqûres de bêtes. Mais bon, rajouter des piques aux piqûres est une tentation irrésistible, sinon on ne regarderait pas et on tweeterait encore moins.

A LIRE AUSSI >>  "Moundir et les apprentis aventuriers" : le nouveau jeu de W9 démarre son tournage en Thaïlande 

Lire et commenter