Amélie Mauresmo après la défaite contre la République-Tchèque : "j'ai besoin de faire un bilan"

TENNIS
TENNIS - Encore sonnée par la défaite de son équipe, la capitaine des Bleues reste tout de même satisfaite de la campagne de Fed Cup et souhaite faire un point sur la saison écoulée, avant de reparler avec ses joueuses.

Journaliste : "Quel sentiment domine après cette défaite contre la République Tchèque ?

Amélie Mauresmo : On n'était pas loin. On est un petit peu sonné. C'est le cinquième titre des Tchèques en six ans. Elles ont un réservoir de joueuses de très, très haut niveau. Caro (Garcia) n'était pas au niveau d'hier mais dans les moments chauds (contre Pliskova) elle a fait preuve de cœur et elle est arrivée à se surpasser.

Je voulais l'équipe pour la rencontre, où on avait le plus de chances : le doubleAmélie Mauresmo

Journaliste : Racontez-nous votre choix de faire jouer Alizé Cornet pour le dernier simple…

Amélie Mauresmo : Caroline Garcia a lancé la journée de façon idéale. Du coup, on avait deux possibilités de conclure et je voulais l'équipe la plus fraîche pour celle où on avait le plus de chance : le double. C'était déjà dans ma tête hier soir, ça s'est confirmé quand Caroline a gagné son match.

Journaliste : Quels ont été vos mots après cette cruelle désillusion ?

Amélie Mauresmo : J'ai dit aux joueuses de rester dans le moment présent. Ca a été mon discours pendant tout le week-end. Pour la suite, j'ai besoin de faire un bilan avec les filles puis de parler de la suite. Elles ont montré des choses très impressionnantes. Qu'elles étaient capables de répondre présentes avec un tel enjeu alors que ce n'est pas leur quotidien sur le circuit."

Sur le même sujet

Lire et commenter