Équipe de France de Fed Cup : Amélie Mauresmo va-t-elle claquer la porte ?

TENNIS

TENNIS - Au lendemain de la défaite des Bleues en finale face à la République tchèque (2-3), la capitaine devrait annoncer lundi après-midi qu'elle arrête là cette aventure débutée en 2012.

"J'ai besoin de faire un bilan avec les filles puis de parler de la suite"... C'est sur ces mots, après avoir évidemment félicité ses joueuses qui sont allées au bout d'elles-mêmes lors de cette finale perdue, qu'Amélie Mauresmo a laissé les journalistes dimanche soir, juste après avoir vu l'équipe de France passer tout près de l'exploit face aux doubles tenantes du titre. Une réflexion, à l'idée ou non de conserver le capitanat, que l'ancienne n° 1 mondiale semble avoir mené prestement, puisque, selon le site Internet de L'Équipe ce lundi après-midi, elle va annoncer dans quelques heures qu'elle s'arrête là... 

Une conférence de presse convoquée à 16 heures...

Une conférence de presse est même annoncée pour 16 heures à Roland-Garros, le siège d'une Fédération française de tennis qui n'a visiblement pas su convaincre Mauresmo de rester en poste. Cette dernière avait pris les rênes des Bleues en juillet 2012, assurant d'ailleurs en parallèle le poste d'entraîneur d'Andy Murray de juin 2014 à mai 2016, et était parvenu à les remettre dans le groupe mondial I puis à les amener en demi-finale de la Fed Cup en 2015 et, donc, en finale le week-end dernier. Visiblement pour la dernière fois.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Lire et commenter