Forfaits, pluies, panne géante... seul Gasquet peut encore sauver ce Roland-Garros galère

Forfaits, pluies, panne géante... seul Gasquet peut encore sauver ce Roland-Garros galère

TENNIS – Si le tournoi parisien a fait la Une ces derniers jours, c’est trop rarement pour ce qui s’y est passé sur les courts. Car entre les forfaits de Roger Federer, Rafael Nadal ou Jo-Wilfried Tsonga, la pluie, un black-out télévisuel et un début de deuxième semaine à nouveau marqué par le mauvais temps, cette édition 2016 est tout de même très chaotique. Même si Richard Gasquet peut encore la sauver des eaux.

Il s’en souviendra. A mesure que les Internationaux de France avancent tant bien que mal, le visage de Guy Forget, lui, se fige de plus en plus. Si les premières pluies, qui ont perturbé le premier tour dimanche et lundi ont donné au tout nouveau patron de Roland-Garros l’occasion d'une nouvelle fois légitimer la rénovation du site et la construction d’un toit, les autres désagréments depuis le début de la compétition ont plutôt tendance eu à miner le moral des organisateurs de l’épreuve. 

Déjà que, les forfaits cumulés en amont de Roger Federer et Gaël Monfils, qui s’il n’est pas le joueur le mieux classé du circuit est depuis plusieurs années le chouchou du public, avaient un peu douché l’enthousiasme des observateurs. Ceux de Rafael Nadal (vendredi) puis de Jo-Wilfried Tsonga (samedi) ont ensuite plongé l’assistance dans une vraie morosité. Forget ayant même dû à chaque fois préciser que ce Roland-Garros, désormais promis à Novak Djokovic, garde un vrai intérêt sportif et "que celui qui remportera le trophée sera quand même un grand champion". On a vu beaucoup mieux comme storytelling pour tenir les fans en haleine… Surtout si, en plus, ils sont privés de spectacle pendant de longues heures, comme ce fut le cas une bonne partie de la journée samedi.

Encore faut-il que Gasquet puisse jouer son quart de finale...

En cause, un orage en début d’après-midi qui a évidemment causé l’arrêt des matches pendant plus de deux heures, mais surtout une grave panne électrique dans les installations de France Télévisions sur place. Privant ainsi le monde entier des images du diffuseur international du tournoi ! Résultat, lorsque les rencontres ont pu reprendre en fin de journée, les téléspectateurs ont dû attendre 45 minutes, et regarder un documentaire animalier puis un bêtisier, avant de voir à nouveau la terre battue parisienne.  Mais pour ne rien arranger, après ce black-out géant, Tsonga n’a pas pu aller au bout de son match face à Ernests Gulbis à cause de sa cuisse et les dernières Françaises en lice (Kristina Mladenovic et Alizé Cornet) ont été sorties par les sœurs Williams…

Heureusement, et un peu contre toute attente, les parfois si frêles épaules de Richard Gasquet ont cette fois-ci tenu la pression dimanche et n’ont pas cédé sous le poids d’être le dernier tricolore en lice. Sa victoire face à Kei Nishikori a d’ailleurs été l’une des seules éclaircies d’un tournoi jusque-là plutôt pauvre, tennistiquement parlant. Ainsi, et sans vouloir crisper notre petit Richie, seul un nouvel exploit du Biterrois face à Andy Murray mardi en quarts de finale semble en mesure de faire un peu oublier ce Roland-Garros galère. A condition, tout de même, qu’il puisse jouer… Ce que la météo ne garantit toujours pas.

À LIRE AUSSI
>> Béni soit Richie et... la pluie !
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.