"Gagner Roland-Garros, c'est comme avoir une crise cardiaque", raconte Garbine Muguruza

TENNIS
TENNIS - Titrée pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem, l'Espagnole a remporté le tournoi parisien samedi après-midi face à Serena Williams (7-5, 6-4). Une victoire qui a évidemment chamboulé la jeune et talentueuse Garbine Muguruza (22 ans, n° 4).

Forcément un moment très spécial. Au moment où Garbine Muguruza a remporté sa cinquième balle de match face à Serena Williams, elle a semblé d'abord ne pas vraiment réaliser ce qui se passait. Il faut dire que le point décisif a été très particulier pour elle, puisque sur son revers lobé, elle n'a pas immédiatement su si elle avait fait mouche. "C'était très étrange, car Serena était devant la balle et ne savait pas si elle était dedans ou pas, a-t-elle raconté en conférence de presse. Je me disais : "J'ai gagné Roland-Garros ou pas ?".

"J'ai pleuré, je vous assure"

Quelques microsecondes de flottement avant que l'arbitre ne valide le point et que l'Espagnole réalise son "rêve". Tout en semblant pourtant tenter de contenir ses émotions. "Non, non, j'ai pleuré, je vous assure (rires). J'ai essayé de repousser les larmes mais je n'ai pas pu", explique encore la joueuse. Sous contrôle émotionnel depuis le début du tournoi et durant la finale, la gestion du stress lui ayant en effet joué de mauvais tours à Wimbledon il y a un an, Muguruza a finalement fini par lâcher.

"Je ne voulais pas montrer mes émotions et  je ne savais pas quoi faire, raconte l'Espagnole. Mais remporter un tournoi comme celui-là, c'est un moment où on a presque une crise cardiaque". Un bouillonnement intérieur qui s'est encore vu au moment de l'hymne espagnol, lorsque les yeux de la jeune femme ont rougi. En même temps, Muguruza vient de rentrer dans la légende de Roland-Garros à seulement 22 ans. 

À LIRE AUSSI
>>  REVIVEZ - Le sacre de Muguruza face à Serena 
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Lire et commenter