Monfils sera un jeune premier trentenaire au Masters !

TENNIS
QUALIFIÉ - Gaël Monfils est sûr de terminer dans les huit premiers au classement ATP depuis la défaite de l'Autrichien Dominik Thiem au tournoi de Vienne, jeudi.

Gaël Monfils sera bien de la partie du 13 au 20 novembre à Londres pour les Masters, un accomplissement qui récompense, à 30 ans, la plus belle saison de sa carrière. Il y avait peu de suspense depuis déjà plusieurs semaines. Mais le rêve est devenu réalité avec la défaite jeudi à Vienne de l'Autrichien Dominik Thiem, un de ses concurrents pour l'un des huit tickets au tournoi des maîtres.


La Monf', qui a appris la nouvelle sur son canapé puisqu'il était au repos cette semaine, occupe la sixième place de la "Race", classement qui comptabilise les points accumulés pendant la saison 2016. Il est désormais assuré de finir dans les huit premiers qui prendront part au tournoi des maîtres, quels que soient les résultats des derniers tournois.

Premier Français qualifié depuis Tsonga en 2012

En prestigieuse compganie, le Parisien partagera l'affiche avec le Serbe Novak Djokovic, tenant du titre, le Britannique Andy Murray, le Suisse Stan Wawrinka, le Canadien Milos Raonic, le Japonais Kei Nishikori et deux autres joueurs restant à désigner parmi notamment Thiem, le Tchèque Tomas Berdych et le Belge David Goffin. "C'est une belle façon de terminer ma plus belle saison, a réagi le Français. On m'a beaucoup parlé de cette épreuve. Chaque match y est comme une finale. J'adore jouer ces grands événements."


Cette qualification récompense la régularité de Monfils depuis le début de la saison, notamment en Grand Chelem où il a atteint les quarts de finale à l'Open d'Australie et la demi- finale à l'US Open), tout en brillant également dans les Masters 1000  (finale à Monte-Carlo) ou dans les épreuves mineures comme à Washington (ATP 500) où il a triomphé. Le dernier Français à avoir participé au Masters est Jo-Wilfried Tsonga en 2012. Le Manceau avait atteint la finale en 2011, contre Roger Federer. Aucun Français n'a, par ailleurs, jamais gagné les Masters.

Et aussi

Lire et commenter