Novak Djokovic, le maître des Masters 1000

TENNIS
DirectLCI
GOLDEN MASTER - Tombeur de Roger Federer dans l'Ohio, Novak Djokovic a remporté pour la première fois de sa carrière le Masters 1000 de Cincinnati, le seul qui manquait à sa riche collection. Le Serbe, longtemps blessé, est désormais l'unique joueur à compter au moins une victoire dans chacun des neuf tournois annuels.

Il ne lui manquait que Cincy à son tableau de chasse. Battu à cinq reprises en finale en autant de tentatives, Novak Djokovic a mis fin à la malédiction qui le poursuivait dans l'Ohio, en s'imposant, dimanche 19 août, face au septuple maître des lieux, l'inusable Roger Federer (6-4, 6-4). Avec ce sacre en terre américaine, le Serbe complète son ahurissant palmarès, tout en écrivant une nouvelle page de l'histoire du tennis. "Nole" a réussi à s'imposer dans chacun des neufs Masters 1000. Ce que personne n'avait jamais réussi à faire jusqu'ici, même pas Federer, à qui il manque Rome et Monte-Carlo, ou Nadal, qui n'a jamais gagné Miami ni Bercy.

"Un des moments les plus spéciaux"

"C'est sans aucun doute un des moments les plus spéciaux de ma carrière", a réagi "le Djoker" après sa victoire. "Réaliser des exploits, écrire l'histoire du sport que j'aime vraiment, tout cela est un privilège et un honneur dont je serai fier pour le restant de mes jours. Je l'avais déjà mentionné cette semaine, la perspective de remporter ce trophée m'a beaucoup motivé."

Septuple vainqueur dans l'Ohio, Roger Federer n'avait plus perdu sur le ciment de Cincy depuis 2013. Le Bâlois, moribond raquette en main et dans son jeu, a ainsi salué cet authentique exploit. "C'est un très grand champion, et c'est un accomplissement incroyable pour lui", a-il confié. "Il est extrêmement difficile de gagner un Masters 1000. Ces tournois ne sont pas faciles à remporter car tous les meilleurs joueurs sont présents. C'est juste une longue semaine, exténuante. Vous n'avez pas beaucoup de temps pour trouver votre rythme et il faut être bon d'emblée. Il a fait ça peut-être mieux que quiconque. C'est donc un grand mérite pour lui."


Quelques semaines après avoir remporté Wimbledon, sa première victoire depuis 2006 en Grand Chelem, à Roland-Garros, l'ancien numéro 1 mondial a mis fin à sa disette inédite de 24 mois en Masters 1000. Grâce à ce succès, Djokovic peut se targuer d'avoir presque tout gagné : les quatre tournois du GC, le Masters, les Masters 1000 et la Coupe Davis. Aucune titre ne manque à sa collection, désormais de 50 trophées, mise à part... une médaille d'or aux Jeux olympiques. 

Lire et commenter