Roland-Garros 2015 : Tsonga, Ivanovic, Federer, Wawrinka...demandez le programme du mardi 2 juin

Roland-Garros 2015 : Tsonga, Ivanovic, Federer, Wawrinka...demandez le programme du mardi 2 juin

DirectLCI
TENNIS - Mardi, Jo-Wilfried Tsonga a une opportunité de retrouver une demi-finale qu'il a atteint en 2013. Le Français devra passer l'obstacle Nishikori, après le passage de la revenante Ana Ivanovic. L'affiche du jour aura lieu sur le Lenglen avec un duel 100% suisse.

Le Français du jour : Jo-Wilfried Tsonga
Le placer dans cette rubrique est une évidence puisqu'il est le dernier tricolore en course. Appliqué depuis le début du tournoi et solide dans l'ensemble, Tsonga a passé un cap. Il n'a perdu qu'un set, son seul vrai moment de faiblesse du tournoi, face à un Berdych mieux classé que lui, et montré beaucoup de puissance mais aussi de mobilité. Deux qualités qui ne seront pas de trop face au Japonais qui n'a concédé aucune manche et bénéficié du forfait d'un de ses adversaires pour s'économiser. 

La star du jour : Ana Ivanovic
Voilà sept ans qu'on ne l'avait plus vu là. Et deux fois sur trois lorsqu'elle arrive à ce stade de la compétition, elle atteint la finale. Pourtant, la Serbe qui a remporté l'édition 2008 avec quelque peu disparu des grands rendez-vous : seulement la troisième fois qu'elle arrive à ce stade depuis son titre parisien. Et si elle revient au premier plan, c'est aussi parce que la tête de série n°7 a remis en place un service qui l'avait déstabilisé pendant des années, entre autres. "J'ai vraiment appris à gérer mon service. Je sais que tout est question de plan, de planification du jeu. C'est là-dessus que j'ai beaucoup travaillé, expliquait-elle dimanche en conférence de presse. Bien sûr, j'ai travaillé sur mon service, j'ai eu beaucoup d'informations sur mon service. Ce qui est important, c'est s'améliorer sur tous les compartiments. Aujourd'hui, j'ai vraiment l'impression d'être au niveau que je voulais atteindre".

Le match à suivre : Stanislas Wawrinka - Roger Federer
Il y a comme un complexe d'infériorité chez Stanislas Wawrinka au moment d'affronter son ainé et compatriote Roger Federer. Au regard de leurs confrontations, le N°2 mondial bénéficie d'un avantage très net (16-2). Pourtant, il a concédé ses deux défaites sur…terre battue à Monte Carlo et a joué un peu plus longtemps face à Monfils lundi. "Mentalement, c'est bizarre de se jouer parce qu'on sait exactement les zones qu'on préfère trouver, reconnaissait Federer. Parfois c'est un peu bête, il faut jouer différemment qu'on le fait normalement, on fait des fautes qu'on ne ne devrait pas faire ou alors on joue dans le coin où il attend déjà depuis 2 minutes. Mais je prends toujours assez de plaisir à jouer contre lui, même si ce n'est pas facile". A Rome, il y a trois semaines, il en avait pris beaucoup. Résultat : 6-4, 6-2.


Court Philippe-Chatrier

Ana Ivanovic (SRB/N.7) - Elina Svitolina (UKR/N.19)

Kei Nishikori (JPN/N.5) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.14)

Court Suzanne-Lenglen

Garbine Muguruza (ESP/N.21) - Lucie Safarova (CZE/N.13)

Stan Wawrinka (SUI/N.8) - Roger Federer (SUI/N.2)

EN SAVOIR + >> Retrouvez toute l'actualité Roland-Garros sur notre page spéciale

Sur le même sujet

Lire et commenter