Roland-Garros 2017 : Monfils, Wawrinka, Murray… Le programme du jeudi 1er juin

Roland-Garros 2017 : Monfils, Wawrinka, Murray… Le programme du jeudi 1er juin

DirectLCI
BEAU PLATEAU – Internationaux de France jour 5 : ce jeudi, les favoris poursuivent leur route tandis que Français et Françaises tenteront encore de survivre. Zoom sur les trois points culminants de cette journée.

Alizé Cornet, Jérémy Chardy, Caroline Garcia ou encore Pauline Parmentier seront sur le pont ce jeudi, pour nous faire, peut-être, enfin pousser quelques "cocoricos" dans ce Roland-Garros, en ce lendemain d’élimination de Jo-Wilfried Tsonga. Avec eux, il y aura encore d’autres Français. Et aussi des cadors. Survol des plus belles festivités au programme de ce jour 5.

Le Français du jour : Gaël Monfils

Vainqueur de Dustin Brown (6-4, 7-5, 6-0) au premier tour, Gaël Monfils devra cette fois prendre la mesure du Brésilien Thiago Monteiro, jeune (23 ans) 95e mondial, sur le court Philippe-Chatrier dans le courant de l’après-midi. L’occasion d’en savoir plus sur la condition physique de "la Monf", qui débute à l’occasion de ce Roland-Garros sa saison sur terre battue. 


Avant son entrée en lice, le Français n’avait plus gagné depuis près de trois mois ! Si son corps suit, tous les espoirs seront alors permis pour ce joueur qui aime autant Paris que les coups d’éclat irrationnels. En cas de victoire, il pourrait d'ailleurs retrouver un certain… Richard Gasquet, son grand pote. Lequel devra, lui, se rassurer en fin de journée sur le Suzanne-Lenglen contre le Dominicain Victor Estrella Burgos.

La star du jour : Stan Wawrinka

On s’était inquiété, ces derniers mois, pour le lauréat de l’édition 2015. Mais force est de constater que, depuis sa victoire au tournoi de Genève la semaine dernière, le Suisse a retrouvé son "Mojo". Il devra néanmoins le confirmer, voire monter en puissance, sur le Central en début d’après-midi, contre l’Ukrainien Alexandr Dolgopolov, 89e mondial. Une mission a priori à sa portée.

Le match du jour : Murray-Klizan

Et dire qu’à peu de choses près, une jeune wild-card française, Laurent Lokoli, aurait pu se retrouver sur le Lenglen face au numéro 1 mondial en début d’après-midi... Au lieu de cela, nous aurons droit à l’homme auquel il a refusé de serrer la main après la défaite. Le Slovaque Martin Klizan est toutefois plus intéressant que ça . 49e joueur mondial -il était 24e avant sa blessure il y a quelques mois-, il est capable d’envoyer de jolis parpaings de son bras gauche, dont Stan Wawrinka garde d'ailleurs de douloureux souvenirs australiens… L’Ecossais, au creux de la vague en 2017, pourrait lui aussi en souffrir. En tout cas, c’est à voir.

En vidéo

La minute smart #Roland-Garros

Le programme détaillé de la journée est à retrouver ici.

Plus d'articles

Sur le même sujet