Roland-Garros 2018 : 3 choses à savoir sur Marco Cecchinato, le tombeur surprise de Novak Djokovic

TENNIS
DirectLCI
L'ESSENTIEL - L’Italien Marco Cecchinato, c’est le joueur que l’on n’attendait pas en demi finale de Roland-Garros. Tombeur de David Goffin en huitième de finale, il a dicté sa loi à Novak Djokovic ce mardi en quart, se qualifiant pour les demi-finales. Voici trois choses à savoir sur le 72e mondial.

Avant sa qualification en demi-finale de Roland-Garros, le grand public ne connaissait pas Marco Cecchinato. Cet Italien de 25 ans, 72e joueur mondial, a attiré l’attention des médias après avoir battu le Belge David Goffin 7-5, 4-6, 6-0, 6-3 en huitième de finale. Ses problèmes de notoriété devraient être résolus après l'exploit réalisé mardi 5 juin, dans son quart de finale face à Novak Djokovic, remporté en quatre sets (6-3 ; 7-6 ; 1-6 ; 7-6). Nous vous listons les trois infos à savoir sur ce joueur plein de surprises.

Il n’avait jamais remporté de match en Grand Chelem

Avant ses victoires contre Marius Copil, Marco Trungelliti, Pablo Carreno Busta, David Goffin et donc Novak Djokovic, l'Italien n'avait pas remporté un seul match en tournoi du Grand Chelem. L’an dernier à Roland-Garros, il n’était même pas sorti des qualifications, chutant au dernier tour face à son compatriote Simone Bolelli.

Il a été suspendu pour son implication présumée dans des matches truqués

En juillet 2016, Marco Cecchinato a écopé d’une suspension de 18 mois pour son implication présumée dans des matches truqués, réduite à 12 mois puis finalement levée pour "vice de procédure" par la plus haute juridiction sportive italienne. 


Il lui avait été reproché d’avoir perdu à dessein face au Polonais Kamil Majchrzak au tournoi challenger de Mohammedia au Maroc en octobre 2015 pour toucher l’argent de paris illégaux. En juillet 2016, la Fédération italienne de tennis précisait qu’il avait "répété la même chose dans un match de double joué avec Luca Vanni contre la paire Betov-Elgin au tournoi challenger de Prostejov en République tchèque en 2015". L'Italien a aussi été reconnu coupable "d’avoir donné des informations confidentielles sur une rencontre entre Andreas Seppi et John Isner à Roland-Garros en 2015" ajoutait la Fédération italienne de tennis.

Il a remporté le tournoi de Bupadest en tant que lucky loser

Fin avril, il a remporté le tournoi challenger de Budapest après une défaite lors des qualifications. "C’est incroyable. Peut-être que je rêve. J’ai perdu dimanche et me voilà vainqueur du tournoi", avait-il déclaré après sa victoire en Hongrie. L'Italien avait été repêché pour suppléer le forfait de dernière minute d’un joueur du tableau principal et avait ensuite gagné 5 rencontres consécutivement. En finale, il avait battu l’Australien John Millman, 94e joueur mondial, 7-5, 6-4.


Marco Cecchinato était le premier lucky loser à remporter un tournoi après Leonardo Mayer à Hambourg en juillet 2017. 

Plus d'articles

Lire et commenter