Roland-Garros 2018 : qui est Corentin Moutet la sensation française de ce premier tour ?

DirectLCI
PORTRAIT - Corentin Moutet, jeune espoir du tennis français, s’est défait du Croate Ivo Karlovic en trois sets ce dimanche à Roland-Garros. Une vraie performance pour ce fantasque joueur de 19 ans, qui disputait son premier match Porte d’Auteuil.

Corentin Moutet. Ce nom ne vous dit sûrement rien. Pourtant, à l'avenir il va falloir compter avec ce jeune homme de 19 ans, espoir du tennis français. 143e joueur mondial et bénéficiaire d'une wild-card, il s’est offert le luxe de battre ce dimanche en trois sets Ivo Karlovic au premier tour pour son premier Roland-Garros. Certes, le Croate est âgé de 39 ans mais il est toujours dans le top 100 ATP - 93e pour être précis.


Le Français d’1m75 (contre 2,11 mètres pour son adversaire du jour) s’est montré très solide pour l’emporter 7-6 (9/7), 6-2, 7-6 (7-5). Même si Corentin Moutet avait déjà battu Ivo Karlovic en février dernier sur la même surface à Quito, il n’a jamais tremblé et n’a jamais semblé nerveux. Il a notamment converti deux de ses cinq balles de break et a écarté les quatre que s’est procuré son adversaire. "C'était vraiment très fort, j'ai eu beaucoup d'émotions" a-t-il déclaré en conférence de presse, ajoutant qu'il avait vécu "un rêve". 

Comme tous les génies, il a un grain de folie."Jean-René Lisnard, ancien joueur

Pourtant, ce sont bien les nerfs qui habituellement jouent des tours à Corentin Moutet. Il travaille d'ailleurs quotidiennement pour canaliser son tempérament explosif. En 2015, il avait ainsi failli être suspendu du circuit international junior en raison de ses trop nombreuses frasques.


Mais les raquettes cassées, les cris, les mimiques d'énervement, c'est aussi ce qui fait le charme de ce joueur né à Neuilly-sur-Seine. Les spectateurs du court n°7 pourront en témoigner. Souvent la clameur s’est élevée de ce petit terrain situé en contrebas du nouveau "Village" de Roland-Garros. "C’est un génie, et comme tous les génies, il a un grain de folie" dit de lui l'ancien joueur Jean-René Lisnard dans le journal L’Equipe. "Il donne envie d’aller voir ses matches. Il peut faire quinze coups exceptionnels dans un match. Après, tout est possible avec lui. On ne sait pas ce qui va sortir de cette boîte de Pandore."

Mais en dehors des terrains, ce qu'aime Corentin Moutet, c'est la "poésie", l'"art", l'"amour" et la "musique", en témoigne sa biographie Twitter. Sur son compte, il aime ainsi partager quelques citations et vers de Charles Baudelaire ou Arthur Rimbaud, des chansons de Damien Saez ou encore des archives de Georges Brassens et Jacques Brel. Mais attention, il ne veut pas qu'on le résume à cela. "Je ne veux pas donner l'image de quelqu'un toute la journée dans les livres. Ce n'est pas la vérité" a-t-il prévenu lors de la conférence de presse. En ce moment, il est d'ailleurs plutôt petit écran et s'est donné pour objectif de terminer la série 13 reasons why

Je ne vais pas aller en boîte de nuit jusqu'à 6 heures, ça c'est sûr."Corentin Moutet

Au prochain tour, le Boulonnais affrontera le Belge David Goffin (9e) ou le Néerlandais Robin Haase (44e). Il jouera très certainement ce deuxième tour mercredi. Alors comment va-t-il gérer ses deux prochains jours ? Il a répondu aux journalistes en faisant preuve d'un grand sens de l'humour : "Je ne vais pas aller en boîte de nuit jusqu'à 6 heures, ça c'est sûr. Je n'irai que jusqu'à 4 heures. Et j'essayerai de me coucher tôt et de manger équilibré." La décontraction, clé du succès de Corentin Moutet ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter