Roland-Garros 2018 : Marco Cecchinato, nouveau héros du sport italien

DirectLCI
NOUVELLE STAR - L’Italie n’ira pas à la Coupe du monde de football en Russie qui débute la semaine prochaine. Mais - fait très rare - elle peut compter sur un compatriote en demi-finale de Roland-Garros. Alors elle savoure et mise tout sur son nouveau héros.

Normalement, le joueur de tennis-phare en Italie c’est le fantasque Fabio Fognini, 18e mondial. Mais cette année à Roland-Garros, ce dernier n’a pas dépassé les 8es de finale, battu par Marin Cilic. Beaucoup moins bien que Marco Cecchinato, qui jouera la demi-finale du tournoi ce vendredi face à Dominic Thiem. Une première pour un Italien tous Grand Chelem confondus depuis Corrado Barazzutti, demi-finaliste ici-même en… 1978 ! Du coup, les Italiens ont dû apprendre à connaître le 72e mondial, qui n'avait jusque-là jamais remporté un seul match en Grand Chelem.   


Au lendemain de sa victoire épique contre Novak Djokovic, Marco Cecchinato faisait la Une de tous les quotidiens sportifs du pays, que la Coupe du monde qui débute dans moins d'une semaine passionne moins (on sait pourquoi, on ne va pas remuer le couteau dans la plaie). "Fantastique" a écrit en première page et en français le Corriere dello Sport. La Gazetta dello Sport a elle mis en avant la photo du Sicilien allongé sur l'ocre parisien après son match remporté au bout d’un sublime tie-break, et son nouveau surnom : "Ceck". Même La Stampa et La Repubblica, journaux généralistes, ont accordé une place de choix à Cecchinato sur leurs couvertures, tout comme Il Gazzettino qui parle de "Super-Cecchinato".

L'honneur du sport italien sur ses épaules

Sur Internet aussi, les articles se sont multipliés. Et dans l’un d’entre eux nous avons peut-être vu la raison de cet engouement. Parlant de la qualification de Marco Cecchinato, un journaliste du site Ubitennis écrit : "Il le fait à la fin d’un match incroyable, excitant, palpitant, qui nous a fait nous étreindre en tribune comme si c’était un Mondial."  Puisque l’Italie ne vibrera pas aux exploits de la Squadra azzura, le joueur de tennis apporte un peu d’air frais au sport italien. 

Même le mythique gardien de but Gianluigi Buffon a rappelé à Marco Cecchinato que l’honneur du sport italien reposait désormais sur ses épaules. Sur sa page Facebook, dans ce qui est d’abord un message d’encouragement, l’ancien portier de la Juventus de Turin écrit : "Personne n’y croyait avant, et maintenant tout le monde parle de cette épopée. C’est l’essence du sport de croire que rien n’est impossible. Continue comme ça Marco. Continue à écrire ton histoire et amène l’Italie du sport à lever la tête."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter