Roland-Garros 2018 : Serena Williams de retour dans une combinaison de "super-héroïne"

DirectLCI
LOOK - Une combinaison noire intégrale, une ceinture rouge : Serena Williams a fait sensation mardi sur les courts de Roland-Garros avec sa nouvelle tenue. Mais au-delà du style, celle-ci a de vraies vertus, notamment d'améliorer la circulation sanguine de la jeune maman.

Pour son retour à Roland-Garros, Serena Williams a fait sensation. D’abord parce qu’elle a remporté son match contre la 70e mondiale Kristyna Pliskova en deux sets 7-6, 6-4, neuf mois après avoir donné naissance à son premier enfant. Mais également parce qu’elle portait une combinaison intégrale noire agrémentée d’une ceinture rouge à la taille ; loin des robes et des jupes habituellement de rigueur sur les courts de tennis chez les femmes. Serena Williams ne pourrait d'ailleurs pas adopter cette combinaison à Wimbledon, où le règlement interdit le port de pantalon dans les matches officiels.

En conférence de presse, les questions sur cette combinaison conçue par la joueuse avec son équipementier Nike ont été nombreuses. Et la joueuse y a répondu avec plaisir. "La combinaison de chat 2.0 elle est super. Je l’appelle ma combinaison de chat inspirée par Wakanda. On l’avait conçue bien avant le film (Black Panthers, ndlr), mais c’est à cela qu’elle me fait penser", a expliqué la joueuse, assurant qu'il ne lui faut que quelques instants pour l'enfiler. "Je me sens un peu comme une princesse guerrière dedans. J’ai toujours voulu être une super héroïne. Dedans je me sens un peu une héroïne."

Une meilleure circulation sanguine

Mais au-delà de l'esthétisme, c'est surtout pour ses vertus "médicales" que la joueuse a créé cette combinaison. "Pendant et après ma grossesse j’ai eu des problèmes de caillots de sang. J’en ai eu beaucoup au cours des 12 derniers mois. J’ai beaucoup porté de pantalons en jouant, parce que cela me permet une meilleure circulation sanguine. Certes la combinaison est amusante, mais elle a une fonction aussi" a avancé la joueuse, retombée à la 453e place mondiale. 

Wawrinka et Agassi, champions de la tenue bizarre

Avant elle, de nombreux joueurs ont aussi fait sensation avec leurs tenues sur les courts de Roland-Garros. Le dernier en date est le Suisse Stan Wawrinka, qui en 2015, année de sa victoire Porte d'Auteuil, avait joué avec un short à carreaux rouge et blanc pas très élégant. 

En 2016, la joueuse Anastasia Pavlyuchenkova s'était faite remarquer par son tee-shirt bariolé. Le champion toutes catégories est peut-être l'Américain André Agasssi. En 1990, il avait joué Roland-Garros en... short en jean.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter