Roland-Garros 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle édition du tournoi parisien

DirectLCI
RÉCAP' - Du 27 mai au 10 juin, les meilleurs joueurs et joueuses de tennis seront à Paris à l’occasion de Roland-Garros. Dotation, favoris, nouveautés : nous vous listons tout ce que vous devez savoir sur cette édition 2018 du prestigieux Grand Chelem.

Pendant quinze jours, toute la planète tennis a rendez-vous à Paris pour le deuxième Grand Chelem de l'année. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette édition 2018 de Roland-Garros.

Les favoris

Du côté des hommes, Rafael Nadal fait encore une fois figure de grand favori. Seuls quelques joueurs semblent en passe de rivaliser avec l'Espagnol, qui a remporté l'année dernière son dixième titre à Roland-Garros : Alexander Zverev, Dominic Thiem et Novak Djokovic, s'il retrouve sa forme physique. 

Chez les femmes, le tableau est plus ouvert. L’Ukrainienne Elina Svitolina, 4e au classement ATP et qui a remporté le tournoi de Rome dimanche, pourrait briller à Paris. Il faudra également compter sur la numéro 1 mondiale Simona Halep, défaite à Rome par Svitolina. Malgré un début de saison sur terre battue plutôt décevant, la Lettone Jelena Ostapenko, titrée l’année dernière à Paris, pourrait de nouveau frapper un grand coup. 


Il ne faudra pas non plus oublier la revenante Maria Sharapova, déjà remontée à la 29e place du classement WTA, ni la Française Caroline Garcia auteure de bonnes performances à Stuttgart, Madrid et Rome.

Les (possibles) affiches

Dans le tournoi masculin, Rafael Nadal, tenant du titre et en quête d'un onzième trophée, pourrait croiser Richard Gasquet dès le troisième tour de Roland-Garros et le Canadien Denis Shapovalov, une valeur montante du circuit, lors des huitièmes de finale. Novak Djokovic est sur la trajectoire du Bulgare Grigor Dimitrov en huitièmes de finale, alors que Stan Wawrinka pourrait croiser le N.1 français Lucas Pouille dès le troisième tour. 


Dans le tournoi féminin, la N.2 française Kristina Mladenovic pourrait jouer un troisième tour face à la N.1 mondiale  et finaliste sortante, Simona Halep. Deux anciennes lauréates du tournoi, Garbiñe Muguruza (N.3) et Svetlana Kuznetsova s'affronteront dès le premier tour. Enfin les stars Serena Williams et Maria Sharapova pourraient bien s'affronter lors des huitièmes de finale.

La dotation

Cette année, les vainqueurs des simples dames et messieurs empocheront 2.200.000 euros (+4,76% par rapport à 2017). Les finalistes toucheront, eux, 1.120.000 euros. Une défaite au premier tour rapportera aux joueurs et joueuses 40.000 euros. 

Les nouveautés

Trois nouveaux courts font leur apparition cette année : les n°7, 9 et 18. Les deux premiers offrent une capacité de 1500 et 550 places. Quant au dernier, il deviendra le quatrième plus grand court du stade en terme de capacité avec 2200 places en tribunes.


Une nouvelle règle fait également son apparition pour les joueurs : ils bénéficieront de 25 secondes entre deux points, au lieu de 20 dans le passé. 

Quelques chiffres

176 personnes seront en charge de l'entretien des 15 courts dédiés à la compétition et des 11 courts d'entraînement pendant le tournoi.


250 ramasseurs de balles âgés de 12 à 16 ans ont été sélectionnés cette année.


Ils seront 305 arbitres (270 juges de ligne et 35 arbitres de chaise).


Plus de 66.000 balles devraient être utilisées durant les trois semaines de compétition.

Sur le même sujet