Roland-Garros : 3 bonnes raisons de croire à la victoire de Gasquet sur Murray

TENNIS

TENNIS – Pour la première fois qualifié pour les quarts de finale à Paris, le Biterrois (n° 12) ne sera évidemment pas favori face à Andy Murray (n° 2). Pourtant, Richard Gasquet aura quelques arguments à faire valoir face à l’Ecossais mercredi après-midi.

 Richard prend plutôt bien le quart
Si c’est la première fois que Gasquet atteint ce stade du tournoi à Paris, il a déjà disputé plusieurs quarts de finale en Grand Chelem. Et généralement, il les a remportés… Ainsi, mis à part un match perdu à ce niveau face à Roger Federer en 2014 à l’US Open, le Français est toujours allé en demi-finale lorsqu’il atteignait les quarts : deux à Wimbledon (2007 et 2015) et une fois à l’US Open (2013). Fais gaffe Murray !

 Richard sait parfois battre Andy
Alors bien sûr, ça fait un petit moment que ça ne lui est pas arrivé… Mais de la même façon que Gasquet n’avait pas battu un Top 10 cette saison mais l’a fait contre Kei Nishikori (n° 6), le Biterrois semble tourner le dos à ses difficultés chroniques depuis qu’il est arrivé à Paris. Ainsi, si Murray mène 7 victoires à 3 contre le Français, sur terre battue, la domination est moins flagrante. D’ailleurs, la dernière victoire de Richie contre l’Ecossais remonte au tournoi de Rome 2012, en 8e de finale. Bon, la même année et au même stade de la compétition à Roland-Garros, Gasquet s’était incliné mais il avait bien commencé (1-6 6-4 6-1 6-2)…

 Le destin de Richie
Imaginez : un tournoi pourri et un joueur annoncé comme un futur grand mais qui a beaucoup déçu. On mélange tout ça et on obtient un joli conte de fées où Gasquet brille enfin à Roland-Garros et sauve une édition 2016 jusque-là catastrophique. On y croit et Henri Leconte aussi : "La dernière fois où une journée a été annulée par la pluie, il paraît que c’était en 2000. Moi je ne m’en souviens pas du tout. Par contre, je me rappelle que cette année-là c’est Marie Pierce qui est allée au bout. Si ça finit comme ça, avec Richard, moi, ça me va..."
 

À LIRE AUSSI
>> EN DIRECT - Enfin l'heure de Gasquet ?
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Lire et commenter