Roland-Garros : "Avec la pluie, ils ont fait mieux que dans d'autres Grand Chelem", estime Wawrinka

Roland-Garros : "Avec la pluie, ils ont fait mieux que dans d'autres Grand Chelem", estime Wawrinka

TENNIS - Sorti en demi-finale vendredi par un Andy Murray impressionnant (6-4, 6-2, 4-6, 6-2), le tenant du titre s'est voulu fataliste. Mais avant de quitter Paris, Stan Wawrinka a tenu à prendre la défense de Guy Forget et de l'organisation du tournoi, très critiqués ces derniers jours.

Ils n'ont pas eu affaire à un ingrat. Sacré porte d'Auteuil l'an dernier, un peu à la surprise générale face à Novak Djokovic, Stan Wawrinka n'aura pas l'occasion de défendre son titre. La faute à un Andy Murray "trop fort" pour le Suisse, qui s'est retrouvé sans solution face à l'Ecossais. Malgré la "déception" de cette défaite et l'enchaînement des matches à cause de la pluie et des reprogrammations, Wawrinka a tout de même pris la peine de saluer le travail des organisateurs du tournoi parisien et surtout de Guy Forget, qui a vécu une première dantesque. 

"Guy a eu tous les malheurs du monde pour sa première"

"Ils ont fait un travail incroyable, a notamment estimé le n° 4 mondial en conférence de presse. Il y a eu beaucoup de critiques mais il faut distinguer les choses : le toit, on ne peut pas le faire en une journée. Ils ont fait beaucoup mieux que dans d’autres Grand Chelem..." Un hommage que le nouveau patron de Roland-Garros appréciera sans doute, lui qui a "eu tous les malheurs du monde pour sa première année", a continué Stan. Avant de "remercier Guy". 

À LIRE AUSSI
>> VIDEO - Wawrinka miné par le tennis de Murray
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Présidentielle : Eric Zemmour est l'invité du 20h de TF1

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.