Roland-Garros : Bartoli avait raison, Serena a bien "des problèmes aux adducteurs"

TENNIS
TENNIS - Très peu alerte sur le central lors de sa demi-finale face à une Kiki Bertens elle aussi touchée, la n° 1 mondiale s'en est quand même sortie (7-6, 6-4). En cause, une douleur aux adducteurs que Serena Williams a dû confirmer à cause d'une indiscrétion de Marion Bartoli.

Elle ne voulait sans doute pas que ça se sache. Qualifiée presque en marchant pour sa troisième finale en quatre ans à Paris, Serena Williams défendra son titre samedi contre Garbine Muguruza, mais en n’en étant pas à 100 %. La faute à des adducteurs douloureux, une gêne que Marion Bartoli, consultante pour la chaîne britannique ITV4, a révélée en direct, mais dont le clan Williams ne voulait pas parler. A la sortie du court, Patrick Mouratoglou, son coach, a d'ailleurs expliqué qu'il n'était "pas au courant". Avant d'être contredit par la joueuse qu'il entraîne...

Le record de Steffi Graf en ligne de mire...

Interrogée en conférence de presse sur la sortie de Bartoli, Serena a d'abord lâché, le visage fermé, qu'il fallait "poser la question" à l'ancienne joueuse française. Avant d'avouer : "Oui, j'ai des problèmes à mes adducteurs. Mais ce sont des choses qui arrivent". Sauf que cela tombe évidemment mal, au moment d'affronter une Garbine Muguruza (n° 4) en pleine pour la seconde finale en Grand Chelem de sa jeune carrière. Après celle perdue l'été dernier à Wimbledon, contre l'Américaine, justement.

Et si l'Espagnole sera sans doute animée par un sentiment de revanche, Serena, de son côté, semble plutôt subir cette fin de Roland-Garros : "Je suis un peu fatigué physiquement et psychologiquement", a-t-elle notamment lâché... Une confession surprenante, car la motivation semble toute trouvée pour la n° 1 mondiale. Car avec un troisième succès à Paris (après ceux de 2013 et 2015), elle égalerait le record mythique de 22 titres en Grand Chelem détenu par Steffi Gaf. 

À LIRE AUSSI
>> EN DIRECT - Jour de demies à Roland
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Lire et commenter