Roland-Garros : comment Ana Ivanovic a retrouvé le sourire

Roland-Garros : comment Ana Ivanovic a retrouvé le sourire

TENNIS - Expéditive face à Elina Svitolina mardi (6-3, 6-2), la n° 7 mondiale est qualifiée pour les demi-finales du tournoi. Un retour au premier plan pour Ana Ivanovic, qui n'avait plus atteint le dernier carré d'un Grand Chelem depuis 2008 et sa victoire à Roland-Garros.

Comme un ouragan. Plus que le vent qui a soufflé fort sur le central mardi, c'est le talent retrouvé d'Anda Ivanonic qui a renversé Elina Svitolina (n °21) en quart de finale de finale de Roland-Garros. Complètement débordée par l'ancienne n° 1 mondiale (en 2008), la tombeuse d'Alizé Cornet au tour précédent a reçu une véritable leçon tennis durant 1h15. Pourtant, avant la quinzaine, peu d'observateurs auraient parié sur Ivanovic pour jouer les professeurs.

Devenue très jeune l'icône du tennis féminin, la Serbe, désormais âgée de 27 ans, a dominé le circuit après sa finale (2007) et sa victoire à Roland-Garros (2008), avant d'ensuite rentrer un peu dans le rang. "C'est dur d'être toujours au top pendant des années sur circuit féminin, expliquait-elle pendant le tournoi. Chez les filles, c'est différent de chez les garçons, on est plus émotionnelles..." Et des coups de blues, l'ancienne chouchoute des médias a dû en connaître lorsque son classement l'a amenée au-delà du Top 20 mondial entre 2009 et 2011.

Bastian Schweinsteiger est son supporter n° 1

"C'est vrai que j'ai eu des périodes compliquées, confie encore Ivanovic. Quelquefois, on travaille très, très dur, mais les choses ne se mettent pas en place, tout simplement". Après un regain de forme en 2014, quatre titres (Auckland, Monterrey, Birmingham et Tokyo) et un quart de finale à l'Open d'Australie, la girlfriend du champion du monde de football Bastian Schweinsteiger (son premier supporter) a pourtant depuis semblé retomber dans ses travers.

Une élimination dès le premier tour à Melbourne en janvier dernier, un service redevenu imprécis et le risque d'à nouveau sortir du Top 10 après Roland. C'est ce qui pendait au nez d'Ana. Mais voilà, la belle est dans le dernier carré à Paris, ce qui ne lui était plus arrivé dans un Grand Chelem depuis 7 ans. Très émue après son succès express sur Svitolina, Ivanovic a surtout remercié son "clan". Un staff qu'elle a d'ailleurs complètement remanié à quelques semaines de Roland. Et elle a visiblement bien fait. 

EN SAVOIR + 
>>  Suivez tous les matchs de mardi en direct sur notre live
>>  Retrouvez toute l'actualité de Roland-Garros sur notre page spéciale
  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.