Roland-Garros : Djoko assure que "l'argent n'est pas le moteur" de sa vie

TENNIS

TENNIS - Facile vainqueur de son quart de finale face à Tomas Berdych (n° 8) jeudi, le Serbe retrouvera le jeune Dominic Thiem (22 ans, n° 15) en demi-finale vendredi. Une course contre la montre sur les courts, qui n'a pas empêché Novak Djokovic de revenir sur le record de prize money qu'il a battu à Paris.

Pas trop le temps de réfléchir ni visiblement de compter. Interrogé sur son nouveau statut de premier joueur de l'histoire à dépasser les 100.000 millions de dollars de gains en carrière, Novak Djokovic a expliqué à la presse que, si petit il rêvait "de remporter des titres", il n'a "jamais réfléchi à la question de l'argent". "Aujourd'hui non plus, ce n'est pas une priorité, a encore détaillé le n° 1 mondial. Cela me permet évidemment d'avoir un certain train de vie mais c'est tout. L'argent n'est pas le moteur de ma carrière".

"Je suis heureux d'être en demi-finale, mais j'ai dû jouer tous les jours..."

Ce qu'il l'est, en revanche, c'est évidemment les victoires. Et pour l'instant Djoko les enchaîne, peut-être un peu trop vite d'ailleurs. "Avec la programmation perturbée par la pluie, on n'a pas le temps d'analyser les choses et de se pencher sur ce que l'on a fait, détaille le Serbe. Je suis évidemment heureux d'être en demi-finale, mais j'ai dû jouer tous les jours... Donc on pense surtout à la récupération". Reste que vu ce qui attend le finaliste de l'an dernier au prochain tour, il sera opposé vendredi au novice à ce niveau Dominic Thiem, Djokovic n'a pas encore fini de jouer. 

À LIRE AUSSI
>> EN DIRECT - La suite des quarts, malgré la pluie
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Lire et commenter