Roland-Garros : Djokovic - Wawrinka, qui devez-vous supporter en finale ?

Roland-Garros : Djokovic - Wawrinka, qui devez-vous supporter en finale ?

TENNIS
DirectLCI
TENNIS - Opposés pour la première fois à Roland-Garros, le Serbe et le Suisse vont tenter de remporter le premier Grand Chelem à Paris de leur carrière dimanche. Si, en tribunes, devant votre télé ou votre ordinateur, votre cœur balance entre Novak Djokovic et Stanislas Wawrinka, metronews vous aide à choisir votre camp.

 Si vous aimez les outsiders : poussez derrière Wawrinka
Difficile d'être favoris face au n° 1 mondial qui, depuis le début de l'année, pratique sans doute le meilleur tennis de sa carrière. Pour résumer la situation, en 2015, Djoko a disputé 47 matches et n'en a perdu que... trois. Dans leur face-à-face, les statistiques ne plaident pas non plus en la faveur de Wawrinka, puisque en vingt confrontations, il ne s'est imposé qu'à trois reprises. Sur terre battue, même chose : cinq succès pour le Serbe contre un seul pour le Suisse. 

 Si vous n'avez pas digéré la dernière Coupe Davis : votez Djoko
Avis aux rancuniers de novembre dernier. Avis à ceux qui ont trouvé que les Suisses, et plus particulièrement Wawrinka, ont un peu trop fait les beaux après avoir battu l'équipe de France en finale à Lille. Votre bête noire c'est Stan. Bon, lui, clairement, les sifflets, il s'en fout un peu mais si cela peut vous permettre d'évacuer la frustration... A noter que Djoko a lui aussi joué les bourreaux des Bleus en Coupe Davis, mais c'était en 2010. Vous lui avez sans doute pardonné depuis. 

 Si vous voulez voir du spectacle : match nul
Difficile de trancher sur la valeur tennistique des deux joueurs. Si Novak Djokovic est plus régulier et plus constant, son adversaire, lui, s'il est dans un grand jour, peut proposer un tennis de rêve. Surpuissant, le Suisse va tenter de faire exploser le Serbe qui a évidemment la palette de coups nécessaire pour répondre au défi. Pour Henri Leconte, c'est clair : "Si ces deux-là sont à leur meilleur niveau, on va avoir une finale de dingue". 

 Si vous êtes francophile : petit avantage pour Stan
Vous en avez marre de ne plus avoir entendu correctement parler français lors de la remise du trophée depuis 1983 et Yannick Noah, Wawrinka est fait pour vous. Suisse, le n° 9 mondial est donc francophone, bon il parle aussi parfaitement anglais, mais devrait aussi s'exprimer dans la langue de Molière s'il gagne. Djokovic pourrait lui aussi le faire, mais simplement quelques mots, puisque le Serbe est en train d'apprendre à parler français. 

 Si vous voulez voir l'histoire en marche : choisissez Djokovic
En cas de victoire du Serbe à Paris, il serait plus que jamais en lice pour réaliser le Grand Chelem. C’est-à-dire remporter l'Open d'Australie (déjà fait en janvier dernier), Roland-Garros (à suivre, donc), Wimbledon (en juillet) et l'US Open (en septembre). Un exploit qui n'a plus été réalisé depuis l'Australien Rod Laver en 1969.

EN SAVOIR + 
>> Suivez la finale entre Djokovic et Wawrinka sur notre live
>>  Retrouvez toute l'actualité de Roland-Garros sur notre page spéciale

Lire et commenter