Roland-Garros : jouer sous la canicule, ça va changer quoi pour Tsonga, Wawrinka, Djokovic et Murray ?

TENNIS
DirectLCI
TENNIS - Une forte chaleur est attendue pour les demi-finales messieurs du tournoi vendredi. Et avant que les orages ne viennent rafraîchir tout le monde, les joueurs vont souffrir.

Ambiance brûlante. Avec un mercure qui va dépasser les 33 degrés sur le court central, cette journée de demi-finale messieurs sera assurément marquée par la canicule. Des conditions de jeu particulières qui ne conviennent pas à tout le monde. Si le Majorquin Rafael Nadal, vainqueur à neuf reprises de Roland-Garros et éliminé par Novak Djokovic en quart de finale mercredi, est un adepte des grosses chaleurs, Andy Murray, lui, l'est moins. "Si la température est très élevée, physiquement, ce sera beaucoup plus dur, explique l'Ecossais qui va en découdre avec Djoko. Cela va changer aussi les conditions de jeu, qui seront beaucoup plus rapides".

"C'est bien pire en Australie"

En effet, si par temps humide, la terre battue est plus lourde et ralentie la balle, quand il fait sec, ça fuse. Les corps, déjà éprouvés, vont donc encore plus être sollicités, surtout en cas de matches en cinq sets. Mais les champions ont l'habitude. "La chaleur est effectivement un élément important, confie d'ailleurs à metronews Steffi Graf, six fois lauréate à Paris (entre 1987 et 1999), rencontrée vendredi matin au cours d'une opération de son partenaire Longines. Mais ce ne sera jamais pire que l'Australie".

Un tournoi qui se déroule en janvier, c'est alors le plein été dans l'hémisphère Sud, et au cours duquel le mercure approche régulièrement les 40 degrés ! "Paradoxalement, alors que l’été débute en Europe, la période de Roland-Garros est la plus “fraîche” pour nous les joueurs, nous expliquait même Paul-Henri Mathieu (n° 125) avant la quinzaine. Car même s'il fait parfois chaud à Paris, cela n'a rien de comparable avec Melbourne ou même l'US Open en août". Non, vraiment, la seule chose qui pourrait vraiment gêner Jo-Wilfried Tsonga, Stanislas Wawrinka, Novak Djokovic et Andy Murray, ce sont bien les gros orages annoncés en milieu d'après-midi.

EN SAVOIR + 
>> 
Suivez tous les matches de vendredi sur notre live
>>  Retrouvez toute l'actualité de Roland-Garros sur notre page spéciale
  

Lire et commenter