Roland-Garros : la pluie gâche la première journée, à quand un toit ?

Roland-Garros : la pluie gâche la première journée, à quand un toit ?

TENNIS - Pour la première journée des Internationaux de France, la pluie a interrompu l'ensemble des matches. Comme les autres tournois du Grand Chelem, le court central sera prochainement doté d'un toit rétractable. Il faudra attendre jusqu'en 2018.

Premier jour de compétition et premières gouttes d’eau sur les courts de la Porte d’Auteuil. Si Benoît Paire a réussi à éviter la pluie , les matches ont dû être interrompus vers 15 heures, puis à nouveau aux alentours de 16 h 30 quand le 6e joueur Kei Nishikori menait un set à zéro sur le Philippe-Chatrier face à Bolelli.

Rien de neuf sous les tropiques en somme, étant donné qu'une quinzaine sans pluie, ça n’existe pas. Et, comme le supplice de la goutte d'eau, la rengaine revient : interruption des rencontres sur tous les courts, casse-tête de l'organisation pour reporter les matches et, pour ceux qui sont à l'abri chez eux, rediff d'un match joué plus tôt dans l'après-midi.

Vers une "night session"... en 2020

Et c'est comme ça depuis cinq ans. Car, comme l’ont calculé  Les Décodeurs du Monde  : sur les cinq dernières éditions, soit 90 jours de compétition, il a plu à 37 reprises. Pour éviter la paralysie totale du tournoi, et accessoirement pour se mettre au diapason des autres Grands Chelems comme Wimbledon ou l’Open d’Australie (le court Arthur-Ashe à l’US Open va aussi se doter d’un toit rétractable), la Fédération française de tennis (FFT) va couvrir son court principal. Mais pas avant l’édition 2018.

EN SAVOIR + >>  Le programme de ce dimanche 22 mai

Dans le cadre des travaux de modernisation entamés en 2014, les Internationaux de France posséderont donc un court principal moderne de 15.000 places avec un toit rétractable dont la forme est inspirée du biplan de l’aviateur Roland Garros. Cette structure, retravaillée comme une aile d’avion, permettra aussi à l’organisation de proposer des matches en nocturne et peu importe les intempéries.

"Nous avons l'ambition, pour 2020, lorsque les travaux seront terminés sur le central avec le toit et l'éclairage, de proposer des matchs en nocturne, comme à l'Open d'Australie et à l'US Open, expliquait  Guy Forget, le nouveau directeur du tournoi, dans un entretien à l’Obs . Cela doit permettre aux gens de venir le soir après le travail. Nous aurions ainsi une exposition plus importante." Et plus aucune interruption. Sur le central du moins.

EN SAVOIR + >> Notre dossier spécial Roland-Garros, c'est par ici

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Pass sanitaire : le Conseil d'État ne suspend pas son extension dans les lieux de culture et loisirs

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

"Notre patrimoine génétique est tranquille", les explications du Pr Salomon sur les vaccins à ARN messager

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.