Roland-Garros : Murray n'aurait pas dû énerver Djokovic

TENNIS
DirectLCI
TENNIS - Repris à deux manches partout par l'Ecossais après avoir vu la demi-finale être interrompue par les orages vendredi soir, le n° 1 s'est qualifié samedi pour sa troisième finale à Roland-Garros. Une victoire en cinq sets face à Andy Murray (6-3, 6-3, 5-7, 5-7, 6-1) durant laquelle Novak Djokovic a semblé moins souverain qu'à l'accoutumée.

Humain après tout. Injouable depuis le début de la quinzaine (que des victoires en trois sets), comme depuis le début de l'année d'ailleurs, Novak Djokovic a laissé apparaître quelques failles durant sa demi-finale sur deux jours contre Andy Murray. D'abord aussi fort que d'habitude dans les deux premières manches, le Serbe a ensuite été sérieusement bousculé par l'Ecossais.

Djoko aura moins de temps de repos que Wawrinka

Agressif et capable de faire sortir du court le n° 1 mondial comme peu de joueurs sur le circuit peuvent le faire, Murray a même sans doute cru à l'exploit. Car même au lendemain de l'interruption de la rencontre pour cause d'orages vendredi soir, c'est bien lui qui dictait à nouveau le jeu dans le quatrième set samedi. "C'était un match vraiment compliqué car si j'avais bien démarré, Andy m'a ensuite beaucoup gêné", a d'ailleurs concédé Djoko, qui s'est ensuite énervé sur le court.

Expédiant en 38 minutes la cinquième manche, alors que le match a duré un peu plus de 4 heures, le n° 1 mondial était visiblement pressé d'en finir pour se préparer pour sa finale de dimanche. Un peu touché à la jambe, il aura d'ailleurs toutes les raisons de craindre un Stanislas Wawrinka plus reposé que lui. 

EN SAVOIR + 
>> 
Suivez tous les matches de samedi sur notre live
>>  Retrouvez toute l'actualité de Roland-Garros sur notre page spéciale
  

Lire et commenter