Roland-Garros : pour son coach , Gasquet a "manqué de caisse physique"

TENNIS

TENNIS - Evidemment déçu par la défaite de son protégé face à Andy Murray, Sébastien Grosjean, qui entraîne Richard Gasquet au côté de Sergi Bruguera, s'est exprimé devant les médias dans les coursives du tournoi. Et pour lui, si le Français s'est écroulé en fin de match, c'est parce que son corps a lâché.

Des violons à accorder. Si en conférence de presse Richard Gasquet a admis un "un moment plus dur" physiquement dans le quatrième set, le joueur a affirmé s'être senti "frais" dans le troisième. Une analyse que ne partage pas son entraîneur Sébastien Grosjean, pour qui le Biterrois a "bien tenu pendant les deux premiers sets", avant de connaître ensuite un "manque de caisse physique".

"Richard fait deux bons sets qui durent 2 h 15..."

Le constat de l'ancien n° 4 mondial au début des années 2000 épouse d'ailleurs mieux l'évolution du score, très sévère pour Gasquet en fin de rencontre : 7-5, 6-7, 0-6, 2-6. "C'était un combat physique, avec beaucoup d'intensité, détaille encore Grosjean. Richard n’a pas eu la préparation optimale, il a été stoppé dix jours à cause de son dos, puis s'est un peu géré pendant deux tournois (Madrid et Rome, ndlr). Et, là il fait deux bons sets qui durent 2 h 15..."

Conscient de l'écart avec l'Ecossais, comme son joueur, le coach ne peut d'ailleurs lui aussi que s'incliner devant la performance de Murray : "Il n'a pas raté un retour, il anticipe bien, il te fait jouer toujours un coup supplémentaire et il a une très belle qualité de relance. Murray a passé beaucoup de premières balles dans les moments importants. Il ne faut pas oublier qu'il est n° 2 mondial..." Et Gasquet seulement n° 12. 

À LIRE AUSSI
>> EN DIRECT - Tous les matches du jour 
>> Toute l'actu de Roland-Garros

Lire et commenter