Roland-Garros : "Si elle joue à 100%, elle posera problème à Muguruza", assure le coach de Fiona Ferro

DirectLCI
INTERVIEW - Fiona Ferro, 256e mondiale, affrontera ce jeudi 31 mai l'Espagnole Garbiñe Muguruza, 3e au classement WTA. Comment la jeune française de 21 ans s'est-elle préparée pour ce match ? LCI a interviewé son coach Stéphane Huet.

Fiona Ferro, 256e au classement WTA, a remporté son premier match à Roland-Garros mardi. La Française de 21 ans a fait honneur à sa wild-card en battant l’Allemande Carina Witthöft, 58e joueuse mondiale, 6-4, 6-2. Ce jeudi, la jeune joueuse aura affaire à la numéro 3 mondiale, vainqueure du tournoi en 2016, l’Espagnole Garbiñe Muguruza. Comment Fiona Ferro a-t-elle préparé cette rencontre ? LCI a demandé à son entraîneur Stéphane Huet.

LCI : Dans quel état d’esprit est Fiona avant son match de demain ?

Stéphane Huet : Elle est dans un très bon état d’esprit, elle reste dans son tournoi et ses intentions de travail. Elle sait que sa victoire au premier tour n’est pas une surprise car elle joue bien depuis plusieurs mois. Pendant sa préparation, nous avons décidé de jouer les tournois de Rabat, Strasbourg, Stuttgart, où elle a pu se confronter à de bonnes joueuses, qu’elle était susceptible de rencontrer ici à Roland-Garros.

LCI : Quel a été son programme aujourd’hui ? Comment s’est-elle préparée ?

Stéphane Huet : Ce matin, Fiona a commencé par s’échauffer avant de jouer son double (avec Tessah Andrianjafitrimo, elles se sont inclinées face à Gabriela Dabrowski et Yifan Xu, ndlr). Comme le match n’a pas duré longtemps, nous sommes retourné taper la balle une petite demi-heure dans l’après-midi. Pendant la séance nous avons travaillé les schémas de jeu tactique. Vers 19h30 nous irons dîner au restaurant en famille, avec son petit-copain. Vers 21h30, 22 heures elle sera rentrée.

LCI : Demain ce sera la première fois que Fiona jouera sur un grand court. Comment l’aidez-vous à appréhender cela ?

Stéphane Huet : Il faudra qu’elle reste dans sa bulle, qu’elle fasse abstraction de l’environnement, qu’elle reste concentrée. A priori elle jouera sur le Lenglen, un terrain sur lequel elle a joué samedi dernier pour la journée des enfants avec Alizé Cornet. Donc elle aura des points de repères. Et à 11 heures il n’y aura pas encore trop de monde. Mais le public, ça va la galvaniser, elle adore ça.

Si elle arrive à se libérer, le match pourra s'équilibrer."Stéphane Huet

LCI : Que dit-on à sa joueuse, peu expérimentée, avant qu’elle affronte la numéro 3 mondiale, ancienne vainqueure de Roland-Garros ?

Stéphane Huet : Il faut qu’elle joue son jeu, qu’elle ne regarde pas son adversaire jouer. Fiona a son tennis, il est en place. En face effectivement elle aura la numéro 3 mondiale, avec beaucoup d’expérience. Mais l’Espagnole est comme tout le monde, elle a une tête, deux bras, deux jambes, et ses peurs. Il faudra que Fiona créé son jeu, mette des doutes dans la tête de Muguruza. Pour cela, le début du match sera important. Fiona ne devra pas se projeter et rester dans le présent. Oui, en face elle aura une excellente joueuse qui va tout faire pour gagner, mais on va essayer de la contrer.

LCI : Comment Fiona peut-elle la contrer ? Quels sont ses points forts ?

Stéphane Huet : Elle a une belle qualité de frappe de balle, un bon coup droit, un bon déplacement. Si elle les exploite à 100%, elle posera problème à Muguruza. Le résultat dépendra aussi beaucoup de sa gestion de ses émotions. Mais si elle arrive à jouer crânement sa chance, à se libérer, alors le match pourra s’équilibrer.

LCI : Fiona entrera sur le terrain avec l’objectif de gagner ?

Stéphane Huet : Bien sûr que Fiona a l’objectif de gagner. La marche sera grande, il faudra faire un gros match. Mais elle a envie de prouver des choses, de se prouver des choses. Elle a fait beaucoup de sacrifices pour jouer ce genre de tournois, contre les meilleures.

Lire et commenter