Serena Williams remporte l'Open d'Australie et efface le record de Steffi Graf

Serena Williams remporte l'Open d'Australie et efface le record de Steffi Graf

DirectLCI
REINE - En finale du premier tournoi du Grand Chelem de l'année, samedi à Melbourne, Serena Willimas a dominé sa sœur Venus (6-4, 6-4) pour remporter l'Open d'Australie. Grâce à ce 23e titre en Grand Chelem, l'Américaine fait mieux que l'Allemande Steffi Graf (22) et devient la joueuse la plus titrée dans les Majeurs depuis le début de l'ère Open.

Serena Williams (35 ans) est entrée un peu plus dans l'histoire du tennis ce samedi en s'imposant en deux sets (6-4, 6-4, en 1h22) face à sa soeur Venus (36 ans) pour remporter l'Open d'Australie. Un 23e titre du Grand Chelem - le 7e de sa carrière à Melbourne - pour la cadette des soeurs Williams, qui bat le précédent record de l'ère professionnelle détenu par Steffi Graf (22) et se rapproche du nombre absolu de victoires dans le Majeurs, propriété de l'Australienne Margaret Court (24).


L'Américiane en profite également pour retrouver sa première place au classement mondial aux dépens de l'Allemande Angelique Kerber, tenante du titre à Melbourne mais qui a été éliminée dès les huitièmes de finale cette année.

Nerveuse, Serena Williams a réalisé un début de partie brouillon, avec pas moins de 13 fautes directes lors des cinq premiers jeux. La championne s'est alors réveillée (une seule faute lors des cinq jeux suivants), avant de conclure en deux manches de 41 minutes. Sa puissance et sa faculté à écourter les échanges ont fait la différence.


Serena signe ainsi son septième titre en Australie et mène désormais 7-2 dans ses face-à-face en finale de Grand Chelem avec Venus (la dernière date de 2009 à Wimbledon, où Serena s'était imposée 7-6, 6-2).


La plus âgée des soeurs (36 ans) disputait sa première finale de Chelem depuis 2009. Atteinte du syndrôme de Sjörgen, une maladie auto-immune qui lui cause douleurs articulaires et fatigue, Venus avait dû couper avec le circuit à plusieurs reprises en 2010 et 2011 puis en 2013, avant de se relancer en 2014. Elle était 17e mondiale avant l'Open d'Australie.

Plus d'articles

Sur le même sujet