Marion Bartoli renonce finalement à faire son retour à la compétition

Marion Bartoli renonce finalement à faire son retour à la compétition

NOUVELLE RETRAITE - Alors qu'elle devait faire son retour à la compétition cet été, Marion Bartoli a annoncé avec regrets ce mercredi qu'elle y renonçait. Ses entraînements ont réveillé des douleurs à son épaule droite, incompatibles avec un retour au plus haut niveau.

"A mon grand désarroi, je dois malheureusement arrêter ma tentative de comeback. En effet l'augmentation nécessaire des doses d'entraînements pour tenter de retrouver mon meilleur niveau, entraînent des douleurs à nouveau à mon épaule droite", a annoncé Marion Bartoli, retraitée depuis août 2013, ce mercredi sur Twitter. La joueuse a continué en expliquant que ces douleurs étaient incompatibles avec un retour au plus haut niveau.

Lire aussi

"Je vais maintenant prendre le temps de la réflexion pour étudier les différents projets professionnels qui s'offrent à moi", a expliqué celle qui a disputé le tournoi des légendes de Roland-Garros en compagnie de Martina Navratilova. La vainqueure de l'édition 2013 de Wimbledon aimerait rester dans le tennis pour "transmettre ce que le haut niveau (lui a) appris" et désire s'investir "dans l'entraînement d'un ou d'une joueuse".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

EN DIRECT - Pass vaccinal : le Conseil constitutionnel valide l'essentiel du projet de loi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.