Tennis : propos racistes, insultes, exclusion... l'ancien champion de tennis Ilie Nastase disjoncte lors d'un match de Fed Cup

Tennis : propos racistes, insultes, exclusion... l'ancien champion de tennis Ilie Nastase disjoncte lors d'un match de Fed Cup

DirectLCI
DÉRAPAGES - L'ancien champion de tennis Ilie Nastase, capitaine de l'équipe de Fed Cup de Roumanie, s'est tristement illustré ces dernières heures avec un festival de grossièretés et de propos déplacés qui lui ont valu samedi une exclusion lors de la rencontre opposant son pays à la Grande-Bretagne. Une enquête de la fédération internationale a été ouverte.

Ilie Nastase, 70 ans, vainqueur de deux titres du Grand Chelem, l’US Open en 1972 et Roland-Garros en 1973, aurait-il pété les plombs ? Selon des médias anglais présents à Constanta, en Roumanie, au cours du deuxième match de la journée de samedi, l’homme s'en est pris à l'arbitre ainsi qu'à la capitaine britannique Anne Keothavong et à la joueuse Johanna Konta. Il s'était agacé des demandes de calme adressées au public par l'arbitre de chaise, s'écriant, selon des propos rapportés par des médias anglais : "On n'est pas à l'opéra, c'est quoi ton p... de problème ?". 


Exclu du court, Nastase aurait alors continué son triste spectacle en hurlant sur l'arbitre et ses adversaires. A tel point que Johanna Konta a fini en pleurs et que son match a été interrompu. Selon la BBC, la réaction lacrymale de la joueuse britannique aurait plutôt été provoquée par des remarques insultantes de la part de spectateurs. La rencontre, un temps suspendue, a pu reprendre, sans Nastase sur le banc. De quoi permettre aux Britanniques de revenir à égalité (1-1) avec les Roumaines.

Chocolat au lait ?Ilie Nastase, capitaine de l'équipe de Fed Cup de Roumanie

L'ancien numéro un mondial fait désormais l'objet d'une enquête pour l'ensemble de son comportement depuis vendredi, a annoncé la Fédération internationale de tennis. Lors de la conférence de presse d'avant-match vendredi, au sujet de la grossesse de Serena Williams, les journalistes ont pu entendre le capitaine de la Roumanie dire à un membre de son équipe : "On va voir de quel couleur il est (ndlr : l'enfant de la joueuse américaine). Chocolat au lait ?". Après la publication de ses citations, l’auteur s'en était pris à la journaliste qui avait relaté ses propos : "Pourquoi tu as écrit ça ? Tu es stupide, stupide !".


Le porte-parole de la Fédération internationale de tennis "ne tolère pas les remarques et les comportements discriminatoires et offensants". Le même Ilie Nastase s'était déjà fendu de remarques inappropriées envers Anne Keothavong, qui est enceinte. Par deux fois, il lui a demandé son numéro de chambre, une première fois au cours du dîner officiel de jeudi puis devant les photographes alors qu'il l'enlaçait fermement autour des épaules après le tirage au sort vendredi...

Plus d'articles

Sur le même sujet