Tsonga : "Il y a un mois, je m'imaginais quand même en demi-finale"

Tsonga : "Il y a un mois, je m'imaginais quand même en demi-finale"

TENNIS
DirectLCI
TENNIS - Passé par toutes les émotions face à Kei Nishikori mardi (6-1, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3), le Français s'est tout de même qualifié pour la seconde demi-finale de sa carrière à Roland-Garros. Une victoire sur laquelle un Jo-Wilfried Tsonga "heureux" est revenu en conférence de presse.

Son match
"L'interruption (due à une plaque de tôle tombée dans le public, ndlr) a un peu changé la physionomie de la rencontre. Il a dû beaucoup discuter avec ses coaches, car avant ça, je voyais qu'il ne trouvait pas de solutions pour me contrer. Au retour sur le court, j'ai vraiment senti la différence, il est revenu avec des intentions différentes. Ça m'a un peu bousculé car je pensais que je pourrais continuer à faire ce que je faisais bien pendant trois sets. Et puis moi, je suis un peu un diesel, il m'a fallu un peu de temps pour me remettre dedans". 

"Je n'ai rien à perdre"

Son message adressé au public
"Je n'avais pas du tout prévu de le faire. Mais à la fin du match, j'étais tellement heureux que je me suis dit : 'Je m'en fous, je vais faire ça'. Les gens m'ont toujours tellement soutenu ici, et encore plus pendant ce match compliqué, que je devais trouver un moyen de les remercier. C'est ce que j'ai fait". 

La demie face à Wawrinka
"Vous savez, il ne peut plus m'arriver grand-chose dans ce Roland-Garros. Je suis dans le dernier carré, je vais encore affronter un joueur mieux classé que moi et qui, en ce moment, joue mieux que moi... Donc je n'ai rien à perdre. Mais je ne peux pas dire non plus que suis surpris par ce qui m'arrive. Il y a un mois, même quand ça n'allait pas très fort, je m'imaginais en demi-finale ici. On travaille tous les jours pour ça et quand on s'engage dans un tournoi, c'est pour aller le plus loin possible". 

EN SAVOIR + 
>> Revivez tous les matchs de mardi sur notre live
>>  Retrouvez toute l'actualité de Roland-Garros sur notre page spéciale
  

Lire et commenter