US Open : Monfils n’a pas démérité mais a logiquement chuté face à Djokovic

US Open : Monfils n’a pas démérité mais a logiquement chuté face à Djokovic

TENNIS – Il n’atteindra pas sa première finale en Grand Chelem. Ce vendredi, Gaël Monfils a été battu par Novak Djokovic en demi-finale de l’US Open. Le tennisman tricolore est tout de même parvenu à prendre un set au numéro 1 mondial (6-3, 6-2, 3-6, 6-2) en 2h32 de jeu. En finale, le Serbe défiera Kei Nishikori ou Stanislas Wawrinka.

L’écart était trop grand entre les deux joueurs. Deux jours après avoir écarté son compatriote Lucas Pouille (6-4, 6-3, 6-3) en quarts de finale, Gaël Monfils est tombé sur un os vendredi soir à l’US Open. Opposé au numéro un mondial Novak Djokovic, le Français a réalisé quelques coups droits fulgurants mais il a globalement subi le jeu long et précis du Serbe. 

Pourtant, ce n’était pas le "Nole" le plus serein et le plus frais qui a foulé la surface dure du tournoi américain. Irascible, gêné par des problèmes récurrents à l’épaule gauche, Novak Djokovic a semblé pouvoir craquer à un moment donné. Mais il s’était offert le droit à l’erreur à l’issue des deux premières manches, remportées haut la main (6-3, 6-2) en à peine 1h05 de jeu. 

Une 21e finale en Grand-Chelem

Malgré le réveil, lors du troisième set, de la tête de série numéro 10 (6-3), Djokovic a su faire parler son expérience pour laisser à distance son adversaire. Pour sa part touché au genou gauche, Monfils a complètement craqué lors de cette dernière manche, qu’il a perdue 6-3. 

Sans trop de surprise, ni beaucoup de concurrence, le géant serbe atteint la finale de l’US Open, sa 21e finale en Grand-Chelem depuis le début de sa carrière en 2004 (12 titres). Afin d’empocher un treizième tournoi majeur, Novak Djokovic devra dominer Kei Nishikori ou Stanislas Wawrinka, qui s’affrontent lors de l’autre demi-finale. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

    EN DIRECT - Vaccination des enfants fragiles : "Nous pourrions l'ouvrir à compter de mi-décembre", indique Olivier Véran

    Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

    Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

    Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.