VIDÉO - C'est bien Jean-Vincent Placé qui a été recadré en plein match par Wawrinka

TENNIS

PATRON – Défait mercredi soir par Jan-Lennard Struff au tournoi de Bercy, Stan Wawrinka a fait parler de lui en recadrant un spectateur un peu trop bruyant dans les tribunes. Il s’agissait en fait de Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la Simplification et de la Réforme de l’Etat.

Sacré Wawrinka. Programmé en night session du tournoi du BNP Masters de Bercy, le Suisse, sur le court pour affronter Jan-Lennard Struff, s’est agacé contre un spectateur et l'a recadré publiquement. Le Suisse ne le savait pas à ce moment précis, mais il s'agissait de Jean-Vincent Placé, secrétaire d’état chargé de la Simplification et des Réformes d’état l'ayant plus tard confirmé au Huffington Post...

"Oh, ça te dérange pas qu'on joue un match ?"- Stan Wawrinka

"Oh, ça te dérange pas qu'on joue un match ? Non mais sérieux, il est minuit, si tu n'as pas envie de voir, tu rentres", lui a ainsi vertement lancé le Suisse, qui a d'ailleurs été acclamé pour le public après sa remarque... 

"Il y avait du monde derrière et à un moment, Wawrinka, qui était en train de perdre et qui était passable énervé, entend des chuchotements, mais des chuchotements de la tribune. Comme moi je suis au premier rang..., a notamment expliqué Placé au Huffington Post. C'est vrai que je chuchotais à l'oreille de Jean Gachassin (le président de la FFT, ndlr) mais je crois surtout que Stan Wawrinka, qui a perdu d'ailleurs, était passablement énervé parce que je l'ai rarement vu dans un aussi mauvais jour". Tellement qu'il s'est donc incliné une bonne heure plus tard, en trois sets, face au jeune Allemand Jan-Lennard Struff (3-6, 7-6, 7-6). Mais dans un Bercy silencieux, cette fois.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter