VIDÉO - Challenger de Casablanca : pour sécher le court de tennis... ils y mettent le feu

DirectLCI
À CHACUN SON TRUC - Pour sécher le court, détrempé en raison du temps, les organisateurs du Challenger de Casablanca ont usé d'une méthode peu orthodoxe : ils ont mis le feu à la terre battue. Et visiblement, ça marche !

L'image de cette fin de semaine nous vient du Maroc. À la suite d'une interruption de jeu liée à la pluie, les organisateurs du tournoi de tennis Challenger de Casablanca ont eu une drôle d'idée : mettre le feu au court en terre battue afin de le faire sécher plus rapidement. Et donc, de permettre aux joueurs de pouvoir reprendre le fil de leur rencontre après cet arrêt.  Et apparemment, la technique est assez efficace.

Une interruption sans conséquence pour les joueurs

Pour la petite histoire, cela n'a pas eu d'incidence sur le tennis de Maxime Janvier. Le Français, qui pointe à la 355e position au classement ATP, a battu le Belge Arthur De Greef (6-4, 6-3) pour se hisser en finale du tournoi marocain. Ce sera ce week-end face au Polonais Kamil Majjchrzak ou au Grec Stefanos Tsitsipas. Il aura là l'occasion de gagner son premier titre sur le circuit.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter