VIDEO : "Mon short aussi a gagné Roland-Garros", plaisante Wawrinka après sa victoire

TENNIS
DirectLCI
TENNIS - Impressionnant de puissance et de maîtrise en finale contre Noavak Djokovic dimanche (4-6, 6-4, 6-3, 6-4), le Suisse savourait son plaisir en conférence de presse. Et si Stanislas Wawrinka est revenu sur son parcours à Paris, il s'est aussi moqué de son short si particulier.

Heureux comme un enfant. Arrivé en salle de presse sous les applaudissements de l'assemblée, Stanislas Wawrinka s'est rapidement empressé de poser son short au style si souvent décrié durant la quinzaine à côté de la Coupe des Mousquetaires qu'il venait de remporter. "Lui aussi il a gagné Roland-Garros", s'est alors exclamé blagueur le Suisse, toujours ivre de bonheur après sa victoire sur Novak Djokovic. "C'est un peu difficile de vous expliquer ce qui me passe par la tête en ce moment, a notamment confié le Suisse. Je suis évidemment très heureux d'avoir gagné, mais je ne réalise pas encore vraiment".

"C'est le meilleur match de ma vie"

C'est pourtant bien une performance majeure qu'a offert Stan "The man", pas si surpris que ça, pourtant : "Depuis mon titre à Melbourne (2014), j'ai changé de catégorie. Je sais que quand je vais loin dans un tournoi, que je prends de la confiance, je ne passe pas à côté de mes matches. Je peux les perdre, bien sûr, mais ne me loupe pas". Et en finale contre le n° 1 mondial, Wawrinka a impressionné tout le monde. "On peut dire que c'est le meilleur match de vie, explique celui qui du 9e rang mondial va revenir au 4e lundi, comme il y a un peu plus d'un an. J'ai eu ce sentiment que je pouvais envoyer ce que je voulais, que ça allait passer. C'est super de ressentir ça en finale de Grand Chelem et contre Novak".

Mais à la question de savoir si ce succès allait en appeler d'autres et lui permettre enfin de titiller durablement le Big Four (Djokovic, Federer, Nadal et Murray), celui qui ne se voyait remporter un second Grand Chelem dans sa carrière reste plus réservé : "Comme je l'ai déjà dit, je suis convaincu que je ne suis pas à leur niveau car eux, ça fait dix qu'ils sont là et qu'ils gagnent tout. Je ne cherche pas à me comparer au Big Four mais juste à progresser pour pouvoir à nouveau les battre, comme je l'ai fait à l'Open d'Australie ou ici, à Paris". Et pourquoi pas à Wimbledon ? En tout cas ce sera sans ce fameux short car "ils ne vont pas me laisser porter", a continué de plaisanter un Wawrinka aux anges. 

EN SAVOIR + 
>> Revivez la victoire de Wawrinka sur notre live
>>  Retrouvez toute l'actualité de Roland-Garros sur notre page spéciale

Lire et commenter