VIDÉO - Roland-Garros : l'attitude déplacée et inconvenante du joueur Maxime Hamou avec la journaliste d'Eurosport

VIDÉO - Roland-Garros : l'attitude déplacée et inconvenante du joueur Maxime Hamou avec la journaliste d'Eurosport

DirectLCI
INCONVENANT - Bisous volés, bras autour du cou, main baladeuse... Le tennisman Maxime Hamou a adopté un comportement inconvenant avec Maly Thomas, une journaliste d'Eurosport pendant une séquence diffusée en direct lundi. Ce mardi, la direction du tournoi a décidé de retirer l'accréditation du joueur de 21 ans à la suite de son "comportement répréhensible".

Le nom du joueur de tennis français Maxime Hamou a beaucoup circulé sur Internet ce mardi. Non pas pour son match perdu la veille à Roland-Garros contre l'Uruguayen Pablo Cuevas, mais surtout à cause de son attitude face à une journaliste d'Eurosport, Maly Thomas, qui l'interviewait en direct après son élimination.


Dès le début de l'interview, la journaliste est coupée par les baisers que le joueur de 21 ans lui fait sur la tempe. Celle-ci s'écarte en précisant que le jeune homme "est très en forme". Puis le sportif lui passe le bras autour du cou et la ramène de force vers lui avant de l'embrasser de nouveau sur la tempe. La jeune femme annonce alors qu'elle va continuer de "se promener dans les allées" de Roland-Garros tout en dégageant avec difficulté la main baladeuse du joueur.

Si ce n'était pas du direct, je lui aurais collé une droite"Maly Thomas au Huffington Post

Une scène dérangeante qui n'a semblé choquer personne en plateau, où l'ambiance est à la franche rigolade. L'un des commentateurs lâche même au début de la séquence : "Eh ben voilà, ça se passe bien Maly".  Ah bon ? L'intéressée a pour sa part  confié à nos confrères du Huffington Post que "c'était franchement désagréable. Si ce n'était pas du direct, je lui aurais collé une droite". 

Quelques heures plus tard, l'entraîneur du 282e joueur mondial a calmé le jeu sur lequipe.fr : "Il s'entend bien avec les gens de cette chaîne d'habitude, il a voulu être très amical mais à 21 ans, on peut aussi parfois être très lourd. Je ne suis pas là pour l'excuser, il a fait une erreur en faisant le pitre et il doit être capable de sentir quand vient le temps d'arrêter les bêtises. C'est un gros point à travailler avec lui", a tenté d'expliquer Martin Vaisse. 

Sur Twitter, l'ancienne ministre Cécile Duflot ne se dit pas du tout amusée mais plutôt "fatiguée" par cette séquence. De même Laurent Vergne, chef des informations à Eurosport.fr, qualifie la scène de "plus que gênante [...] C'est très lourd et très con".  Même son de cloche du côté de Laura Flessel, la nouvelle ministre des Sports qui évoque, elle, une "agression en direct".

Ce mardi, la direction du tournoi a décidé de retirer l'accréditation de Maxime Hamou "à la suite de son comportement répréhensible avec une journaliste" et le président de la FFT a saisi, pour sa part, la commission des litiges "pour acte répréhensible". 

Plus d'articles

Sur le même sujet