VIDÉO - Un défilé sexiste en guise de cérémonie de tirage au sort d'espoirs mondiaux, l'ATP présente ses excuses

DirectLCI
MALAISE - À l'occasion du tirage au sort du Masters NextGen à Milan, dimanche 5 novembre, la cérémonie préparée par l'ATP s'est transformée en un défilé à la gloire de la femme-objet qui a soulevé un vent d'indignations dans le monde du tennis. Face à la polémique grandissante, l'ATP et Red Bull, partenaire de l’événement, ont présenté leurs excuses.

La scène s'est produite dimanche, à Milan. Pour sa toute première édition, le NextGen, un Masters pour les jeunes joueurs de tennis du circuit de moins de 21 ans, a attiré les projecteurs sur lui pour sa première sortie. Mais pour de mauvaises raisons. Lors de la cérémonie du tirage au sort, les huit jeunes espoirs du tennis mondial ont ainsi fait leur apparition lors d'une mise en scène des plus douteuses, devant choisir entre huit jeunes femmes. Ces dernières dévoilaient alors la lettre du groupe choisi, A ou B, dissimulée soit sur leur corps ou sur un de leur vêtement.


Sur les images de la cérémonie, plusieurs joueurs apparaissent très gênés par cette mise en scène. Sur les réseaux sociaux, l'évènement a provoqué un tollé, plusieurs personnalités du tennis montant au créneau pour dénoncer cette cérémonie sexiste. "Disgrace" ("Honte"),  a ainsi jugé l'ancienne N.1 mondiale française Amélie Mauresmo sur son compte Twitter. "Beau boulot @ATPWorldTour. C'est censé être un événement tourné vers l'avenir, c'est ça ? #retouràzéro", a de son côté écrit, en anglais, la Tricolore Alizé Cornet. La mère de l'ancien numéro un mondial Andy Murray, Judy, a exprimé son mécontentement d'un simple mot : "Horrible".

L'ATP et Red Bull s'excusent

Ce lundi, l'ATP et Red Bull, partenaire du NextGen, ont présenté des excuses conjointes dans un communiqué. "L'ATP et Red Bull présentent leurs excuses aux personnes offensées par la cérémonie de tirage au sort des Next Gen ATP Finals", peut-on lire dans ce communiqué. "L'idée était de rappeler le riche héritage de Milan comme l'une des  capitales de la mode. Mais la façon de le faire était de mauvais goût et inacceptable", ont-ils ajouté.


À l'instar de son ancêtre, les "New Balls", le tournoi NextGen est destiné à mettre en avant les perles du tennis mondial, amenés à côtoyer à long-terme les toutes premières places du circuit ATP. En 2001, les "New Balls" avaient ainsi aligné des jeunes espoirs tels que Andy Roddick, Gustavo Kuerten, Juan Carlos Ferrero, Lleyton Hewitt, Marat Safin ou encore Roger Federer. Espréons que, malgré cet incident, les jeunes joueurs alignés lors du Masters NextGen connaissent la même destinée glorieuse que les tennismen précédemment cités.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter