VIDÉO - Wimbledon : énervé par sa défaite, Medvedev balance de l'argent à l'arbitre puis s'excuse

VIDÉO - Wimbledon : énervé par sa défaite, Medvedev balance de l'argent à l'arbitre puis s'excuse

TENNIS - Auteur d'un exploit au tour précédent en ayant sorti Stanislas Wawrinka (n° 3 mondial), Daniil Medvedev (n° 49) a été beaucoup plus malheureux ce mercredi en cédant contre Ruben Bemelmans (n° 124). Une défaite que n'a visiblement pas digérée le joueur russe, avant de se reprendre.

Un vrai coup de nerf. Echaudé par la tournure des événements et sa défaite face au Belge Ruben Bemelmans (6-4, 6-2, 3-6, 2-6, 6-3, alors qu'il menait 2-0 dans la dernière manche), Daniil Medvedev a perdu le contrôle après avoir perdu la rencontre. En cause, selon lui, un arbitrage discutable de la Portugaise Mariana Alves, qui ne lui a pas du tout plu. Tellement, que juste après la balle de match fatale pour lui, le Russe s'est dirigé vers sa chaise pour sortir de son sac un portefeuille et, ensuite, jeter des pièces de monnaie au pied de l'arbitre. 

Dans le feu de l'action, j'ai mal réagi. Je m'en excuse. Je n'ai rien d'autre à dire- Daniil Medvedev

Un geste évidemment interdit par le règlement de l'ATP - et qui devrait lui valoir une belle sanction -, que Medvedev a rapidement regretté. Car sitôt de retour au vestiaire puis face aux journalistes, le jeune homme (21 ans) a immédiatement expliqué qu'il regrettait son attitude. "J'étais déçu par le résultat. C'était frustrant après ma grande victoire (contre Wawrinka)", a d'abord commencé Medvedev en conférence de presse. Dans le feu de l'action, j'ai mal réagi. Je m'en excuse. Je n'ai rien d'autre à dire."

En vidéo

Vénus Williams en larmes à Wimbledon et "dévastée" après l'accident de la route mortel

Le Russe a ensuite aussi précisé que son geste n'avait pas pour but de vouloir dénoncer une arbitre partiale ou corrompue : "Ce serait vraiment stupide. C'était stupide mais cela ne voulait pas dire ça", a-t-il expliqué, assurant que son action n'avait "pas de signification" particulière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Nous devrions être ce soir à 12 millions d'injections, deux millions de plus" que prévu, affirme Jean Castex

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter