Qui sont les deux victimes mortes lors de l'attaque au couteau de Londres ?

Qui sont les deux victimes mortes lors de l'attaque au couteau de Londres ?
Terrorisme

TERRORISME - Deux étudiants de la prestigieuse université de Cambridge, Jack Merritt et Saskia Jones, sont tombés sous les coups de couteau du terroriste qui, vendredi 29 novembre près du London Bridge, a commis son périple meurtrier.

Ils avaient 25 et 23 ans. Jack Merritt et Saskia Jones ont péri sous les coups de couteau d'Usman Khan, un homme déjà condamné pour terrorisme et qui, vendredi 29 novembre, participait à une conférence près du London Bridge au cours de laquelle il devait partager son expérience d'ancien prisonnier. 

Jack Merritt, le "meilleur des gars"

Jack Merritt et Saskia Jones, tous deux diplômés de Cambridge, travaillaient pour l'institut de criminologie de la prestigieuse université qui, ce jour-là, organisait ce programme baptisé Learning Together sur la réhabilitation de ceux qui ont connu le milieu carcéral. "Jack a vécu par ses principes, a déclaré sa famille dans un communiqué publié dimanche 1er décembre par la Metropolitan Police. Il croyait en la rédemption et la réhabilitation, pas à la vengeance, et il a toujours pris le parti de l'opprimé".  "C'était le meilleur des gars", a réagi le rappeur Dave, dont l'album "Psychodrama", récompensé par le prestigieux Mercury Prize, est inspiré par la réhabilitation dont a bénéficié son frère emprisonné à vie pour meurtre.

"Nous savons que Jack ne voudrait pas que le gouvernement utilise cet incident isolé et terrible comme un prétexte pour imposer des peines encore plus draconiennes à des prisonniers ou pour incarcérer des personnes plus longtemps que nécessaire", ont également tenu à réagir les parents du jeune homme, comme une réponse aux velléités de Boris Johnson.  Juste après cet attentat, le Premier ministre britannique s'était engagé à instaurer des peines plancher et à abolir les libérations anticipées pour les personnes condamnées pour terrorisme. 

Saskia Jones, "la meilleure personne possible"

Saskia Jones, ancienne étudiante de l'Université de Cambridge, était présente en tant que bénévole pour le programme. Sa famille rend hommage à une jeune fille "généreuse au point de toujours vouloir voir le meilleur en chacun. Elle comptait bien vivre pleinement sa vie et avait une soif merveilleuse d'apprendre, faisant d'elle la meilleure personne possible". 

A 23 ans, Saskia Jones "comptait rejoindre les rangs de la police et se spécialiser dans le soutien aux victimes", peut-on lire dans le communiqué de la Metropolitan Police

Lire aussi

Par ailleurs, l'une des trois autres personnes blessées aux abords du London Bridge a été en mesure de rentrer chez elle, a indiqué le NHS ce dimanche. Deux autres personnes sont dans un état stable et continuent de recevoir des soins à l'hôpital.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter