Xénophobe, admirateur de Breivik... Ce que l'on sait de Philip Manshaus, le suspect de l'attaque d'une mosquée en Norvège

Terrorisme
CRIMES - Le profil de l'auteur présumé de l'attaque d'une mosquée des environs d'Oslo samedi se dévoile peu à peu. La police estime que Philip Manshaus, 21 ans, avait des "vues d'extrême droite" et des "positions xénophobes". Sur le réseau EndChan, il avait en outre fait part de son admiration pour Anders Breivik, qui avait tué 77 personnes en 2011 sur l'île norvégienne d'Utoya.

Le jeune Norvégien qui a ouvert le feu dans une mosquée des environs d'Oslo samedi 10 août, et qui aurait assassiné sa demi-sœur ce même jour, a été identifié comme étant Philip Manshaus. Depuis, le jeune homme de 21 ans est mis en cause pour "homicide", "tentative d’homicide" et "acte terroriste". Des accusations qu'il rejette.


Reste que petit à petit, le profil du jeune homme se précise, et notamment ses idées racistes. Dimanche, la police d'Oslo a ainsi indiqué que l’assaillant avait "des vues d’extrême droite". "Il avait des positions xénophobes, il voulait semer la terreur", a déclaré un responsable des forces de l'ordre.

Des positions confirmées par les propos qu'il aurait tenu sur le forum EndChan. Avant l'attaque de la mosquée, un certain Philip Manshaus y avait posté un message appelant ses lecteurs à porter la "guerre des races" dans la vie réelle. Il s’y disait choisi par "saint tarrant", une référence apparente à Brenton Tarrant, l’auteur de l’attaque contre deux mosquées qui avait fait 51 morts en mars à Christchurch, en Nouvelle-Zélande


Il y faisait aussi allusion à la tuerie de Poway (Californie), le 27 avril 2019, et d’El Paso (Texas), le 3 août dernier. L'homme a également essayé de poster un lien vers une vidéo de Facebook Live, sans succès. Un procédé qui rappelle celui du terroriste de Christchurch, qui avait diffusé son attaque en direct sur le réseau social

Une photo d'Anders Breivik sur son compte Instagram

Selon Heavy, Philip Manshaus avait publié sur son compte Instagram - aujourd'hui supprimé - deux photos de lui, et une d’Anders Breivik. Le 22 juillet 2011, cet extrémiste de droit se disant en guerre contre une "invasion musulmane" avait tué 77 personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis en ouvrant le feu sur un rassemblement de la jeunesse travailliste sur l'île d'Utoya. 


Et selon la police d’Oslo citée par la presse scandinave, Manshaus a exprimé de la sympathie pour Vidkun Quisling, le leader du parti pro-nazi qui dirigeait le gouvernement norvégien pendant l’occupation du pays lors de la Seconde Guerre mondiale.

Dans les médias, connaissances et voisins dressent le portrait d’un jeune homme jovial et normal dont le comportement aurait changé au cours de l’année passée. Selon la radiotélévision publique NRK, il serait devenu très religieux et aurait adopté des points de vue de plus en plus extrémistes.


Samedi 10 août, il avait ouvert le feu au centre islamique Al-Noor à Baerum, banlieue résidentielle d’Oslo, avant d’être maîtrisé et remis à la police. Quelques heures plus tard, les enquêteurs ont découvert à son domicile le cadavre d’une jeune femme, ensuite identifiée comme étant sa demi-sœur. Selon les médias locaux, la victime était d’origine chinoise et avait été adoptée par l’actuelle conjointe du père du suspect.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter