Attentat de Strasbourg : gardes à vue levées pour quatre membres de la famille de Cherif Chekatt

Terrorisme
JUSTICE - Les gardes à vue des parents de Cherif Chekatt et de ses deux frères ont été levées ce samedi. Trois autres proches du terroriste présumé sont toujours entendus dans le cadre des investigations après l'attentat perpétré à Strasbourg mardi, attaque qui a fait 4 morts et douze blessés.

Les investigations se poursuivent dans le cadre de l'enquête sur l'attentat commis mardi dernier à Strasbourg (Bas-Rhin), notamment pour "identifier d'éventuels complices", comme l'a rappelé vendredi Rémy Heitz, procureur de la République de Paris au cours d'une conférence de presse. 


Au total, sept personnes avaient été placées en garde à vue entre mardi et jeudi. Parmi elles, des membres de la famille de Cherif Chekatt, auteur des attaques qui a été neutralisé jeudi soir au 74 rue du Lazaret dans le quartier de Neudorf, et des proches. 

Ce samedi, ces dernières ont été levées : celles des parents du terroriste présumé et celles de deux de ses frères. Trois autres sont toujours en cours, indique le parquet de Paris.

Rassemblement citoyen dimanche

Dimanche, un rassemblement citoyen est organisé à Strasbourg en hommage aux victimes de la tuerie, qui a fait quatre morts et douze blessés, à l'appel d'associations et de partis politiques, a-t-on appris samedi de sources concordantes.


"Strasbourg, notre ville d'origine ou d'adoption, ville de cœur, ville ouverte, capitale des droits humains, symbole de paix et d'amitié a été touchée en plein coeur par le fanatisme et l'obscurantisme", écrivent dans un communiqué commun les nombreuses associations appelant au rassemblement à partir de 10H30 place Kléber. "Le temps est au deuil, au recueillement et à la solidarité", est-il ajouté dans le communiqué.

Les partis politiques EELV, le PS et le PCF se sont associés à ce projet d'hommage et de soutien aux victimes de Chérif Chekatt. "Compte tenu de la nature de ce temps de recueillement, les services de l'Etat et la ville de Strasbourg ont décidé d'accompagner la tenue de cet événement, aux côtés des organisateurs", a indiqué à l'AFP la préfecture.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Strasbourg : le suspect Cherif Chekatt abattu par la police

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter