Attentat de Strasbourg : Cherif Chekatt sera inhumé dans la capitale alsacienne

Attentat de Strasbourg : Cherif Chekatt sera inhumé dans la capitale alsacienne

TERRORISME - Le corps de Cherif Chekatt sera inhumé dans un des cimetières de la ville de Strasbourg, a indiqué la mairie de la ville du Bas-Rhin ce vendredi à LCI. La Ville ne donnera aucune autre précision, ni sur la date des obsèques, ni sur le lieu exact où il sera enterré.

Dix jours après l'attentat perpétré sur le marché de Noël de Strasbourg, la mairie de Strasbourg, contacté par LCI, indique que "le corps de Cherif Chekatt sera inhumé sur la commune". Il y a quelques jours pourtant, le maire de la ville, Roland Ries, interrogé par nos confrères des Dernières Nouvelles d'Alsace, avait émis des réserves quant à l'inhumation à Strasbourg de l'auteur des attaques. 

La question ne se posait a priori plus depuis mercredi, la famille de Cherif Chekatt ayant demandé le rapatriement du corps en Algérie, pays d'où elle est originaire. "L'Algérie a refusé le rapatriement du corps, comme le font beaucoup de pays dans ces affaires-là", indique une source proche du dossier. Le corps de Cherif Chekatt, 29 ans, sera donc enterré à Strasbourg... 

Toute l'info sur

Attentat de Strasbourg : le suspect Cherif Chekatt abattu par la police

Pas d'autres précisions

Interrogée sur le lieu et la date de l'inhumation, la mairie de Strasbourg a refusé de donner une quelconque autre précision : "Il y a plusieurs cimetières à Strasbourg, l'inhumation aura lieu dans l'un d'entre eux. C'est tout ce que nous pouvons dire pour l'instant." 

Lire aussi

L'attentat des Strasboug a fait 16 blessés, dont cinq sont morts. Une des personnes décédées, Kamal Naghchband, a été inhumée au cimetière musulman de Strasbourg Meinau. "Bien évidemment il n'est pas question que Cherif Chekatt soit enterré à ses côtés," précise une source proche du dossier. On ignorait d'ailleurs également si Cherif Chekatt, serait, ou non, inhumé au cimetière musulman. 

La mairie indique que les obsèques devraient avoir lieu "dès que possible" et qu''elles se feront "dans la plus grande discrétion possible" et  très probablement "dans une tombe anonyme". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

Lire et commenter