Attentat de Strasbourg : une vidéo d'allégeance à Daech retrouvée sur une clé USB de Cherif Chekatt

Terrorisme

Toute L'info sur

Attentat de Strasbourg : le suspect Cherif Chekatt abattu par la police

RADICALISATION - Une vidéo d'allégeance au groupe terroriste État islamique a été retrouvée sur une clé USB appartenant à Cherif Chekatt, l'auteur de l'attentat du 11 décembre sur le marché de Noël de Strasbourg. La revendication de l'attaque par Daech avait été qualifiée de "totalement opportuniste" par le gouvernement.

L'enquête sur l'attentat du marché de Noël de Strasbourg, perpétré le 11 décembre dernier, qui a fait cinq morts, progresse. Selon les informations de l'hebdomadaire Marianne, confirmées par une source judiciaire à LCI, samedi 22 décembre, une vidéo datée de novembre a été retrouvée sur une clé USB. Cette clé USB, ainsi que plusieurs ordinateurs et téléphones, a été saisie lors des perquisitions opérées dans les différents points de chute potentiels du suspect, avant qu'il ne soit abattu le 13 décembre, dans la quartier de Neudorf, où la police avait perdu sa trace.

L'attentat avait été revendiqué par l'organe de propagande du groupe djihadiste peu après la mort, sous les tirs de riposte de policiers et après 48h de traque, de ce délinquant multirécidiviste de 29 ans, fiché S pour sa radicalisation islamiste. Cette revendication avait été qualifiée de "totalement opportuniste" par Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur.

Lire aussi

Fiché S depuis 2016 pour radicalisation, Cherif Chekatt était aussi inscrit au FSPRT (le Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste) depuis 2015. Samedi dernier, Abdelkrim Chekatt, le père du terroriste, avait affirmé à France 2 que son fils était un sympathisant de Daech et défendait les thèses soutenues par le groupe terroriste.

Chekatt inhumé à Strasbourg

Dix jours après l'attentat perpétré sur le marché de Noël, la mairie de Strasbourg, contactée par LCI, a déclaré que "le corps de Cherif Chekatt sera inhumé sur la commune". La famille avait demandé le rapatriement du corps en Algérie, pays d'où elle est originaire. En vain. "L'Algérie a refusé le rapatriement du corps, comme le font beaucoup de pays dans ces affaires-là", indiquait une source proche du dossier. Le corps du terroriste de 29 ans sera donc enterré à Strasbourg.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter