Attentats de janvier 2015 : 14 personnes vont comparaître devant les juges antiterroristes

Attentats de janvier 2015 : 14 personnes vont comparaître devant les juges antiterroristes
Terrorisme
DirectLCI
JUSTICE - Les juges antiterroristes ont ordonné le renvoi de 14 personnes devant une cour d'assises. Elles sont soupçonnés d'avoir apporté à divers degrés, un soutien logistique aux auteurs des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher, en janvier 2015.

La justice avance. Doucement, tant le dossier est lourd, mais sûrement. Jeudi 18 janvier, les juges d'instruction antiterroristes ont ordonné le renvoi devant une cour d'assises de 14 personnes, indique l'AFP. Ces personnes sont soupçonnées d'avoir apporté un soutien logistique aux frères Kouachi, responsable de l'attaque terroriste de Charlie Hebdo et à Amedy Coulibaly, auteur de l'attentat de Montrouge qui coûta la vie à Clarissa Jean-Phiulippe et de celui survenu à l'Hyper Cacher, en janvier 2015. Ces tueries avaient coûté la vie à 17 personnes. 

Sur ces 14 personnes, onze sont déjà aux mains de la justice française et trois sont visées par un mandat d'arrêt, selon l'ordonnance de mise en accusation signée par les trois juges du pôle antiterroriste du tribunal de Paris. Mais l'enquête ne s'arrête pas aux frontières françaises : selon une source proche du dossier, celle-ci se poursuit sur les soutiens des frères Kouachi, au Yémen, notamment. 


Car l'attaque jihadiste visant Charlie Hebdo avait été revendiquée du Yémen par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), où l'un des frères Kouachi s'est rendu en 2011, possiblement pour rencontrer son ami Peter Cherif. Ce cadre d'Aqpa a été arrêté le 16 décembre à Djibouti et remis dans la foulée à la France, où il a été incarcéré.

Les attentats perpétrés par les frères Kouachi et Amédy Coulibaly, tués par les forces l'ordre, furent les premiers de la vague djihadiste en France qui a fait au total 251 morts.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter