Commémorations du 13-novembre : hommage sobre entre crise sanitaire et menace terroriste maximale

Commémorations du 13-novembre : hommage sobre entre crise sanitaire et menace terroriste maximale

HOMMAGE - Cinq ans après, les autorités rendent hommage ce vendredi 13 novembre 2020 aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, les plus meurtriers commis sur le sol français.

Une journée consacrée à la mémoire et au recueillement. Les autorités ont rendu hommage ce vendredi 13 novembre 2020 aux victimes du 13 novembre 2015, cinq ans après ces attentats de Paris et Saint-Denis ayant fait 131 victimes et plus de 400 blessés. 

Accompagné notamment de la maire de Paris Anne Hidalgo, le Premier ministre Jean Castex s'est rendu dans la matinée au Bataclan, devant le Stade de France et sur des terrasses de café à Paris. Là où des commandos téléguidés par le groupe Etat islamique (EI) ont tué 130 personnes il y a cinq ans, semant l'effroi dans le pays. 

Autour de la salle de spectacle, encadrée par un important dispositif policier, les noms des victimes ont résonné dans les rues vidées par le confinement. 

Cinq ans après, une menace terroriste maximale

La crise sanitaire a changé la donne pour cet anniversaire, frustrant forcément les rescapés qui auraient souhaité se réunir : "On sera unis par la pensée", confiait l'un d'eux à LCI. Mais c'est le retour en force de la menace terroriste, en pleine recrudescence dans le pays, et les récentes attaques à Conflans-Sainte-Honorine, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo et Nice, qui ravive, lui, le douloureux souvenir de cette nuit. 

De l'assassinat de Samuel Paty le 16 octobre à l'attaque dans la basilique de Nice, la succession d'attentats au cours des dernières semaines a rappelé que la vague jihadiste qui a frappé la France il y a cinq ans n'était pas totalement terminée même si elle a changé de forme. Aujourd'hui, les autorités craignent moins la résurgence de vastes attaques coordonnées que le passage à l'acte soudain d'individus radicalisés, encouragés par des groupes terroristes décimés mais encore actifs. 

Lire aussi

Un procès prévu en septembre 2021

Ce climat confère une dimension chargée d'émotions aux traditionnelles commémorations des attentats du 13 novembre 2015, dont le procès devrait débuter vraisemblablement en septembre 2021 et durer six mois.

Des responsables de partis rendront eux aussi leur propre hommage aux victimes tandis que la Tour Eiffel s'éteindra à partir de 20H et scintillera chaque heure en mémoire de cette attaque qui a provoqué une onde de choc mondiale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.