Explosion à Lyon : repéré par les images de vidéosurveillance, un homme activement recherché

Terrorisme
PROFIL - L'explosion d'un colis piégé dans une rue très fréquentée de Lyon ce vendredi après-midi, qualifiée d'"attaque" par le président Emmanuel Macron, a fait une dizaine de blessés légers. Un homme d'une trentaine d'années est recherché par la police.

Ce sac, ou colis, contenait des vis, des clous ou des boulons, signe d’une volonté de rendre l’explosion plus nuisible encore à celles et ceux qui en seraient victimes. Il a été déposé, ce vendredi, devant une boulangerie de la rue Victor Hugo, une artère piétonne et commerçante proche de la place Bellecour, au cœur de Lyon. Une dizaine de blessés légers est d’ores et déjà à déplorer. Un suspect, repéré par les images de vidéosurveillance, est activement recherché par la police.

Un homme de "type européen ou nord-africain"

Selon les informations transmises par le parquet, il s'agit d'un homme de "type européen ou nord-africain". Vêtu d'un short beige, il circulait à VTT au moment où il a été capté par les caméras. Sur une photo de vidéosurveillance, on voit que le bas de son visage est masqué par un foulard de couleur verte, avec des lunettes de soleil. On discerne un bracelet ou une montre au poignet gauche. Il a été vu à vélo, en train de déposer le colis deux minutes avant qu’il n’explose. Un appel à témoins a été diffusé pour tenter de le retrouver. 

Samedi, en fin d'après-midi la Police nationale, comme l'avait annoncé Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris, de nouveaux clichés de l'individu "suspecté d'être l'auteur de l'attentat" ont été diffusés. 

Lors d'une interview avec un Youtubeur à propos des élections européennes, Emmanuel Macron a déclaré qu'il y avait "eu une attaque à Lyon (...) il ne m'appartient pas d'en faire le bilan, mais a priori, aujourd'hui, à ce stade, il n'y a pas de victime. Il y a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés, leurs familles". La France n'avait plus connu d'attaque au colis piégé depuis décembre 2007, lorsqu'une explosion dans un cabinet d'avocats avait fait un mort et un blessé.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Explosion à Lyon : l'enquête sur l'attaque au colis piégé

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter