Explosion à Lyon : comment un achat en ligne a mis les enquêteurs sur la piste du suspect présumé

Terrorisme

Toute L'info sur

Explosion à Lyon : l'enquête sur l'attaque au colis piégé

ENQUÊTE - Après l'interpellation lundi du principal suspect présumé, un homme de 24 ans, dans l'affaire de l'explosion d'un colis piégé à Lyon, les enquêteurs continuent de chercher les raisons qui auraient poussé ce dernier à agir. Pour remonter jusqu'à lui, les forces de l'ordre ont étudié des milliers de profils d'acheteurs de piles sur le site de vente Amazon, d'où proviendraient celles retrouvées dans l'engin explosif.

Quatre jours après l'attentat au colis piégé survenu dans le centre-ville de Lyon, l'enquête avance peu à peu, alors que le suspect présumé, un homme âgé de 24 ans, a été interpellé lundi par les forces de l'ordre. Selon une information confirmée à LCI, pour remonter la piste de ce dernier, les enquêteurs ont dû fouiller parmi plus d’un millier d’acheteurs de piles vendues sur le site Amazon. Il semblerait en effet que les piles retrouvées dans l'engin explosif étaient siglées Amazon. La police a ainsi épluché les comptes de tous ceux ayant acheté des piles de ce type ces derniers mois, pour mettre la main sur le suspect présumé.

Placé en garde à vue depuis lundi, l'individu nie pour l'instant tout en bloc, selon nos informations, et ne comprendrait pas les raisons de son placement en garde à vue. Lors de la perquisition effectuée hier au domicile de ce dernier, de faibles quantités d'explosif de type TATP ont été retrouvées, ainsi que du matériel informatique, qui devrait être exploité dans les jours qui viennent pour déterminer les raisons qui auraient conduit le suspect présumé à passer à l'acte.

Lire aussi

Pour le moment, aucun signe d'allégeance n'a été retrouvé, et  le jeune suspect n'a semble-t-il jamais effectué de voyage en Irak ou en Syrie. La piste du "loup solitaire" est pour l'heure étudiée, aucun complice n'ayant été identifié. 

Lire et commenter