Explosion à Lyon : Mohamed Hichem M. mis en examen et écroué

Terrorisme
ENQUÊTE - Mohamed Hichem M., 24 ans, soupçonné d'avoir déposé vendredi 24 mai un colis piégé à Lyon, a été mis en examen et écroué ce vendredi. Placé en garde à vue lundi dernier dans la même ville après y avoir été interpellé à la descente d'un bus, le suspect avait été transféré mardi dans les locaux de la SDAT à Levallois où il était entendu depuis par les enquêteurs.

Au fil des jours, il a commencé à parler, avant de passer aux aveux. Après s'être montré peu coopératif face aux enquêteurs, Mohamed Hichem M. a déclaré mercredi être l'individu qui, le vendredi 24 mai, avait déposé un colis piégé devant l'enseigne La Brioche Dorée située rue Victor Hugo à Lyon (Rhône). Un peu plus tard, le 29 mai, il a confié aux enquêteurs de la sous-direction anti-terroriste (SDAT) avoir fait allégeance au groupe Etat islamique et avoir agi en son nom. Ce vendredi, le groupe Etat Islamique n'avait pas revendiqué cette action violente qui a fait 13 blessés. 


Le suspect, lui, a été mis en examen et écroué ce vendredi après avoir été présenté à un juge d’instruction dans le cadre d’une information judiciaire ouverte des chefs de "tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste", "association de malfaiteurs terroriste criminelle", "fabrication, détention et transport d’explosif en relation avec une entreprise terroriste". 

Ses parents et son frère remis en liberté

Jeudi soir, le parquet de Paris a fait savoir que les gardes à vue des parents de Mohamed Hichem M. et de son petit frère âgé de 18 ans avaient été levées "en l'absence d'élément les incriminant à ce stade". Le couple et le lycéen avaient eux aussi été interpellé lundi à Lyon, peu après Mohamed Hichem M. 


La sœur du suspect avait elle aussi été entendue par les enquêteurs, sous le régime de l'audition libre. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Explosion à Lyon : l'enquête sur l'attaque au colis piégé

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter