Le djihadiste Peter Cherif mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle en récidive"

Terrorisme

INVESTIGATIONS - Arrêté dimanche à son arrivée à Paris, le djihadiste Peter Cherif a été déféré dans le nuit de mercredi à jeudi au parquet de Paris en vue de l'exécution d'une peine de cinq ans de prison prononcée à son encontre en 2011. Ce jeudi, il a été mis en examen.

Après quatre jours de garde à vue, Peter Cherif, qui avait été arrêté dimanche matin à Roissy après avoir été expulsé de Djibouti, a été déféré jeudi matin au parquet de Paris. Ce jeudi en fin d'après-midi, il a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle en récidive" et placé en détention provisoire.

Arrêté une première fois à Falloujah, en Irak, fin 2004, alors qu'il combattait dans les rangs d'Al-Qaïda en Irak, Peter Cherif, condamné à 15 ans de prison à Bagdad, s'était ensuite évadé d'une prison irakienne en mars 2007 avant de rejoindre la Syrie. Extradé par la suite en France, il y fut incarcéré pendant 18 mois. Il avait disparu en mars 2011, absent au délibéré de son procès à Paris, et avait pris la fuite vers le Yémen. Condamné à cinq de prison, il avait fait immédiatement l'objet d'un mandat d'arrêt en vue de l'exécution de sa peine.

Voir aussi

Il doit également être présenté jeudi à un juge d'instruction, dans le cadre d'une nouvelle information judiciaire pour laquelle le parquet a requis sa mise en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" ainsi que son placement en détention provisoire.

Ce proche des frères Kouachi est soupçonné d’avoir commandité l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015. 

Sur le même sujet

Lire et commenter