Attaque à Nice : certains fidèles souhaitent que les lieux de culte soient sécurisés

Attaque à Nice : certains fidèles souhaitent que les lieux de culte soient sécurisés

REPORTAGE - Après l'attaque au couteau perpétrée dans la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice ce jeudi matin, les fidèles sont inquiets alors que la Toussaint approche. Il faut, selon eux, renforcer la sécurité des lieux de culte.

Ce jeudi matin devant les églises de la région parisienne, les fidèles sont inquiets pour leur sécurité. Certains pensent qu'il faudrait mettre en place un contrôle à l'entrée et fouiller, pourquoi pas, les personnes qui viennent prier. D'autres estiment que seuls quelques endroits stratégiques auront besoin d'être renforcés.

Pour le vicaire du diocèse de Nanterre (Hauts-de-Seine), la priorité est d'assurer la sécurité ce week-end de la Toussaint. Le sacristain de l'église Notre-Dame Boulogne-Billancourt, lui, souhaiterait un renforcement même s'il se sent déjà soutenu. Par ailleurs, l'attaque de ce matin n'empêchera pas certains de venir au culte ce dimanche. Notons qu'à partir de lundi, plus aucune célébration religieuse publique ne sera autorisée.

Toute l'info sur

L'attaque meurtrière à la basilique Notre-Dame de Nice

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 29/10/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 29 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

Lire et commenter