Attentat à Nice : où en est l'enquête ?

Attentat à Nice : où en est l'enquête ?

Deux jours après l'attentat à Nice, l'assaillant est toujours hospitalisé et deux autres suspects ont été placés en garde vue. Sur place, les habitants continuent de rendre hommage aux victimes.

Nadine Devillers était la première victime de l'attentat de Nice que les policiers ont découvert lorsqu'ils sont entrés dans la basilique ce jeudi matin. Âgée de 60 ans et mariée, cette mère de famille fréquentait régulièrement cet endroit. Tristes et en colère, les habitants continuent de rendre hommage aux victimes de cette attaque terroriste.

Selon les sources judiciaires, le parcours de l'assaillant minute par minute le jour de l'attentat est désormais retracé grâce aux images de la vidéosurveillance. Et depuis vendredi, l'enquête s'accélère. Les hommes de la sous-direction antiterroriste, du Raid et de la BRI ont interpellé deux hommes de 33 et 35 ans dans les quartiers nord de Nice. L'un d'eux avait côtoyé le terroriste la veille de l'attaque et d'après nos informations, il est soupçonné de lui avoir fourni un téléphone portable. Quant à l'assaillant, il est toujours hospitalisé mais son pronostic vital n'est plus engagé.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 31/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 31 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Tests Covid : un tarif dégressif proposé aux laboratoires en fonction de la vitesse de rendu des résultats

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter