VIDÉO - Hommage aux deux soldats tués : minute de silence à l'Assemblée nationale

VIDÉO - Hommage aux deux soldats tués : minute de silence à l'Assemblée nationale

HOMMAGE - Députés et sénateurs ont observé une minute de silence ce mardi après-midi en hommage à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux membres des forces spéciales tués en libérant des otages au Burkina Faso.

Après l'hommage aux Invalides, celui dans l’hémicycle. Pendant une minute, un silence de plomb a pesé ce mardi 14 mai à l'Assemblée nationale et au Sénat. Après l'hommage national qui a été rendu dans la matinée aux  Invalides, lesparlementaires ont tenu à saluer Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux membres des forces  spéciales tués en libérant des otages au Burkina Faso. 

Toute l'info sur

Libération d'otages français au Burkina : l'hommage national aux deux militaires tués

"Nous pensons avec émotion et solidarité à leurs familles et à leurs camarades"

"En notre nom à tous, je tiens à saluer à nouveau la mémoire de ces deux  soldats, de ces deux héros qui ont porté jusqu'au sacrifice ultime l'honneur,  le dévouement et le courage qui caractérisent nos forces armées", a déclaré le  président de l'Assemblée. Avant l'ouverture des questions au  gouvernement, Richard Ferrand a également exprimé son "émotion" et sa "solidarité" avec les familles et camarades de ces deux officiers. Députés,  membres du gouvernement et également personnels de l'Assemblée présents ont ensuite participé à une minute de silence. 

Lire aussi

Un tel hommage a également été rendu au Sénat. Son président, Gérard Larcher, a salué "le courage de ces deux militaires qui ont donné leur vie pour  sauver des otages".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter